1#01 Dix ans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

1#01 Dix ans

Message  Edorra le Mar 7 Fév - 14:27

C'est ici que vous pouvez laisser vos commentaires Very Happy !

Voici les anciennes reviews :

Luna a écrit:Je l’attendais ! Je l’attendais avec une terrible impatience !
Et pas déçue pour le moins du monde de m’être lancé moi aussi sur les traces de Yanael !

Quel plaisir rah. On commence fort, tu ne perds pas de temps en discussions inutiles, la première scène débute sur Océane et David. Les retrouvailles, après tant d’années et un geste impardonnable d’un père à sa fille (adoptive). On aperçoit à travers cette scène un David un peu plus humain, qui admet avoir commis des erreurs. C’était beau, touchant, malheureusement c’est sa dernière scène dans Révolution Prophétique. Il meurt, après que tu nous ais donné une autre vision de lui. J’ai beaucoup aimé la manière que tu as eu de mettre fin à son existence dans RP, c’est un beau cadeau que tu lui fais que de lui donner cet aspect plus humain, moins froid et rigide.
Quelques-unes de ses paroles nous laissent cependant à croire qu’il savait pour Océane. Je ne pense pas qu’il serait venu la voir s’il n’avait pas conscience qu’elle jouait un rôle si important dans cette quête de Yanael, et notamment qui elle est, puisque c’est la légitime héritière de l’E.T. Ou peut-être que si, mais beaucoup moins facilement, peut-être qu’il serait venu demander cette sorte d’absolution parce que bien que froid, David n’en reste pas moins humain. J’espère qu’on aura l’occasion de le revoir tout de même, peut-être par flashbacks ou que sais-je, car c’est un personnage que j’appréciais beaucoup.

Tu ne perds pas de temps, et on va très vite ! Je vois pourquoi l’épisode s’appelle dix ans, c’est une sorte d’introduction, une accélération de l’histoire afin de faire vivre aux personnages ce qu’ils doivent vivre chacun de leurs côtés, pour enfin se lancer pleinement dans l’aventure. Bien sûr, c’était très intéressant de faire ces espèces de "zoom" sur un moment précis de leur vie. Je parle notamment pour Océane, le bref entretien avec son père, la mort de Dimitri, la rencontre avec Yanael, le premier noël en famille tous réunis, où elle revoit Devon, et non pas que de loin.
J’admire la passion qui les enflamme encore dix ans plus tard (environ), c’est un combat de tous les jours pour eux de ne pas céder à la tentation de voir/toucher l’autre. Tu vois, en tant que sadique pro, il me semblait que tu allais nous faire languir quant à leurs retrouvailles, ce n’est pas encore tout à fait ce qu’une shippeuse de mon rang espère, mais c’est un bon début ! Et avec le sort que tu leur réserves…Devon se laissera-t-il prendre dans son rôle et cette personnalité qui parait le bouffer petit à petit ? Fera-t-il tout comme son devoir l’exigerait, envers le Centre Yanael et envers son personnage, ou retrouvera-t-il ses esprits ?
Tu nous laisses sur notre faim, BR, c’est cruel ! Mais au moins avec ce super cliffhanger, tu ne risques pas de me perdre en route, et je pense même que je peux dire "nous". (Je sais qu’Aresya me suit de pas très loin )

Je dois bien finir par parler un peu de William, car même si son évolution a été banale en toutes sortes, il n’en reste pas moins un personnage que j’ai finis par trouver attachant, et notamment grâce à son histoire avec Sarah. Il a une carrière, une femme merveilleuse, et deux belles petites filles avec un troisième en route. Ce mec a la chance pour lui, il a tout ce don un homme peut rêver (d’après ce qu’on dit en tout cas). Sarah a été absente ce coup-ci, mentionnée mais absente. J’espère qu’on la reverra bientôt, je suppose qu’elle ne travaille plus au centre avec trois enfants, elle doit être plutôt overbookée la pauvre.
Il fallait bien qu’un des personnages (ou deux si on compte Sarah) finissent par connaître le bonheur. Tu veux en fait simplement nous faire croire que non, tu n’es pas si sadique que ça : "Vous voyez sur 4 membres de la famille, y en a quand même un qui est heureux ! Bah hé, c’est BEAUCOUP, ça m’a demandé un effort personnel considérable ! "
Enfin bien content que tu les ais tes pulsions sadiques quand même, parce que sinon quel serait l’intérêt d’une telle histoire ? Je suppose qu’on aurait pas tant accroché !

Bonne continuation à toi alors, et on se voit très bientôt pour la suite ! Tu m’as laissé avec plein de questions quant à la future tournure des choses, surtout le Devon/Océane, sans oublier de passer par la mythologie de Révolution Prophétique qui n’est autre que cette fameuse quête de Yanael.
Merci d’écrire, merci de partager ça avec nous, BR. Et surtout continue

Aresya a écrit:Dix ans ont passé entre le prologue et le pilote de Révolution Prophétique. Chacun des personnages a connu sa propre évolution, certaine plus marquée que d’autres, plus tragique aussi.

David n’est plus. Il disparaît après une ultime scène durant laquelle il va surprendre Océane en reconnaissant ses erreurs et en lui demandant pardon. Loin de sa froideur habituelle, de sa dureté, il démontre qu’il a tout de même un coeur et qu’il est aussi capable de reconnaître ses torts. Il se montre aussi mystérieux dans ses paroles laissant sous-entendre qu’il a clairement sous-estimé son potentiel. D’ailleurs, j’ai tendance à penser que si David n’était pas mort aussi vite…la fin de l’épisode aurait été différente. Maintenant BR a préféré nous le tuer après une scène où elle fauche totalement l’espoir de la réconciliation entre les deux…les séparant alors qu’ils n’étaient qu’au début d’une possible entente. En même temps, elle offre à Océane une autre image de David, peut-être plus belle à se souvenir que les autres…La sortie est réussie…même si je regretterai ce personnage parce que je l’aimais bien.

Du côté de William, la vie a été plus généreuse avec lui qu’avec les autres. Sa vie de couple est au beau fixe grâce à sa Sarah, qui incontestablement son âme soeur, celle qui lui fallait. Dans son travail, il a réussi obtenant une promotion qu’il n’aurait sans doute jamais eu sans le soutien de sa femme. Ben oui, c’est quand même à cause d’elle, qu’il est devenu l’homme qu’il est. Elle n’a jamais cessé de l’encourager, lui certifiant qu’il valait plus qu’être l’ombre de son père et elle avait raison. William est incontestablement celui qui a réussi obtenant une vie à peu près normale avec un travail et une famille aimante.

Si on s’attarde maintenant à Océane, le bilan s’avère riche. A la différence de Devon, elle ne s’est pas enfoncée, mais a réussi à relever la tête à de nombreuses reprises. Elle s’est sortie de la rue, de sa situation précaire devenant une star entouré d’une famille d’amis qu’elle s’est construite. Bien sûr, la vie étant ce qu’elle est, elle lui a assené une nouvelle gifle en lui volant son mari, Dimitri. D’ailleurs, en parlant de Dimitri, elle démontre une nouvelle fois une maturité supérieure à son frère, ou plutôt sa force de caractère. Elle n’est pas si fragile que cela, elle a réussi à aller de l’avant, à ne pas vivre dans le passé et à tenter de se construire un avenir avec un autre, là où Devon s’est contenté de vivre dans son souvenir et de refuser de se poser en multipliant les conquêtes. Elle s’est relevée de leur histoire, lui non. Bon, bien sûr le fait de le revoir ne l’a pas aidée, elle a ravivé des souvenirs…mais si elle ne l’avait jamais revu, sa vie aurait pu être heureuse. Enfin pour en revenir à Dimitri, les choses n’ont pas pris la tournure espérée, puisqu’il est mort assassiné. (Bizarrement, je me suis demandée si c’était une simple coïncidence ou si quelqu’un de plus proche était responsable…enfin bref…je suis parano) Elle s’effondre, puis se relève à nouveau grâce à l’aide de son guide, Yanael. Comme on l’avait soupçonnée, Océane n’était pas si innocente à cette légende…puisqu’elle en est l’héritière.

Et je profite de cette révélation pour en arriver à Devon, le pauvre vieux…celui qui a souffert à la puissance 10 000 et qui s’est clairement enfoncé. Il se noie dans son existence se réfugiant dans ses missions au péril de sa propre raison. Il n’a jamais pu tourner la page d’Océane, il a essayé, mais il n’y est jamais parvenu. Il se laisse manger par sa personnalité, se servant d’elle comme d’un bouclier et cela n’annonce rien de bon pour la suite. Son équilibre mental est en péril et pour moi, il est plus que le maillon faible de toute cette histoire et le final de cet épisode ne laisse rien présager de bon…

Et BR, avec ton sadisme, on ne peut que s’attendre au pire pour ces deux-là. Tu ne vas pas les épargner, j’en suis sûre…et comme l’a dit Luna, tu ne risques pas de nous perdre en route. Je veux savoir la suite, je veux savoir si tu vas tenir les promesses que tu m’as faites ou si tu m’as mentie Donc, je serais là pour les suivants et je compte bien connaître le fin mot de toute cette histoire !

PS : Merci à l’orage de m’avoir laissée le temps d’écrire cette review

Giminy a écrit:A moi !!!

Voila, episode un dévoré de bout en bout !!! Un vrai régal, j’ai eu du mal à m’arrêter mais ma boss passait derrière mon bureau…

Alors ce qui m’a frappé c’est le temps, au fur et à mesure que je lisais et que je voyais les dates s’enchainer, je me suis demandé où tu allais t’arreter, j’ai eu peur que la saison se termine à la fin de l’épi
Mais en fait c’est si bien mené, tu as réussi à les faire vivre tout leurs bonheurs et drames afin que nous puissions nous concentrer sur Yanael…

Alors j’ai eu plein plein de surprises en lisant. Aorès la fin du prologue plus que dramatique, je m’attendais à quelque chose comme "Océane junkie, 17 ans, prostituée" mais non point du tout, la Miss s’en est sortie et mieux que je croyais ! Et j’étais bien contente qu’elle puisse retomber amoureuse et avancer dans sa vie parce que le Devon… il avait bien tout gâché en laissant sa soeur se faire virer toute seule. Bon, on sent toujours l’ombre de Devon sur elle mais elle s’est reconstruite comme elle a pu. Bien sur, en tant qu’auteur sadique que tu es, tu réussis à la faire veuve, à la faire perdre son père qui semblait devenir un peu humain, à lui faire rencontrer Yanael, à la faire revoir son frère/amant… Bon dieu t’es vrament pas cool avec elle.

Ah oui de voir le papou s’excuser et ressembler à un humain, je n’y ai pas cru une seconde ! Quand elle le voir et qu’il lui parle, j’avais envie de hurler ! Il a pourri la vie de cette gamine et il ose la ramener !!! J’ai eu du mal à me retenir, j’étais vraiment super énevée, il a vraiment du toupet de se pointer comme ça. Les excuses, demander l’absolution, c’est possible après tout ce qu’il a fait ? Personnelement, j’espère qu’elle ne lui pardonnera jamais.

Devon, passons à Devon. Monsieur le lâche, touours très amoureux de sa soeur. Sur certains aspects, il me fait penser à son père. Il devient froid, refuse de parler de lui, se plonge complètement dans le boulot même s’il semble s’en foutre royalement d’être le meilleur ou non. Il se mord bien les doigts d’avoir laissé sa soeur. J’avoue que je lui en ai voulu, mais voir son évolution me fait de la peine, je veux tellement qu’il ne devienne PAS comme son père !
Merci de l’avoir fait apparaître à l’enterrement et merci de ne pas nous avoir fait poireauter 107 ans pour des retrouvailles entre le frère et la soeur. J’espère qu’ils vont se retrouver parce que je ne les vois pas l’un sans l’autre surtout que maintenant Océane est dans l’histoire de Yanael jusqu’au cou…

En parlant de Yanael, je ne m’attendais pas à ce qu’Océane l’apprenne si tôt et qu’elle parte carrément sur Lasmonia ! j’ai été bluffée sur le coup, et surtout je me demande maintenant ce qu’elle a apprit et là j’ai super hâte !!

Un petit mot rapide sur William, lui que je trouvais antipathique dans le prologue, là je le trouve tellement… normal, père de famille, haut gradé, heureusement qu’il est là pour son frère, même si celui-ci ne dit rien ou presque !!

En gros, je me suis régalée, je lirais la suite très bientôt !! Merci Br !

Meylleen a écrit:J’ai bien aimé le principe de cet épisode, comme si on voyait en accéléré dix années de la vie de Devon et Océane.

La première scène m’a surprise, David qui s’excuse presque, c’était inattendu. Il reste tout de même assez mystérieux, et j’ai comme eu l’impression qu’il savait qu’il y avait un lien entre Océane et Yanael. Mais avec sa mort précipitée, on ne le saura peut-être pas.

Après s’être retrouvé à la porte, je trouve qu’Océane s’en est plutôt bien sorti. Elle a des amis, une carrière et si elle n’a pas oublié Devon, elle a réussi à le mettre de côté pour épouser un autre homme. Bon, après on ne peut pas dire qu’elle soit très chanceuse en se retrouvant veuve à 23 ans. Mais encore une fois, elle arrive à surmonter cette épreuve. Le passage sur Lasmonia m’a surpris. Je ne m’y attendais vraiment pas et je me demande ce qu’elle a fait là-bas pendant un an et ce qu’elle a bien pu apprendre.

William est étonnement pas au courant de ce qui s’est passé. Il semble penser qu’Océane est parti d’elle-même et n’a jamais rien suspecté au sujet de sa relation avec Devon. Côté vie personnelle, il s’en sort très bien. Je suis contente qu’il ait épousé Sarah, je l’aimais bien.

Devon par contre est loin de s’être remis depuis 10 ans. J’ai trouvé ses reproches à Océane plutôt mal placés. C’est lui qu’il l’a abandonné alors c’est quelqu’un devrait en vouloir à l’autre c’est elle ! En tout cas, les retrouvailles étaient tendues et au vu de sa nouvelle mission de trouver l’héritière, ça ne risque pas de s’arranger.

Sej a écrit:J’ai décidé de relire cet épisode, histoire de me remettre tous les détails en mémoire.

Nous voilà donc pendant les dix années qui ont suivi le départ d’Océane de la maison paternelle. La première scène m’a touchée bien plus qu’à ma première lecture. Il faut dire qu’à l’époque, je ne connaissais pas David. Du coup, le voir si « humain » a fait tou drôle. Et puis, il parle aussi d’une découverte « merveilleuse ». Serait-ce en rapport avec le « voyage au Tibet » d’Océane quelques années plus tard ?

Au fil de ces ans, nous avons également une opposition Océane/Devon. Si la première a réussi à tourner la page, le second s’est enfoncé un peu plus chaque jour. Océane a réussi de faire ce qu’elle aimait dans sa vie – actrice et chanteuse. Elle s’est mariée, a aimé son mari mort bien trop rapidement. Cette balle perdue, ça serait louche si elle n’était que perdue d’ailleurs. Elle a aussi passé un an chez… Yanael. Chouette vacances ^^ Reste à savoir ce qu’elle a appris là-bas la petiote. Pour Devon, c’est tout l’inverse. Il s’est enfoncé dans son obsession, s’est noyé dans les personnages découlant de l’anonymat. Leurs retrouvailles étaient bien qualibrées. Qu’ils tombent dans les bras l’un de l’autre, ça n’aurait pas du tout été crédible. Et pourtant cette attirance est loin d’être passée.

William, lui, vit sa vie tranquillement, aux côtés de Sarah et de sa progéniture qui grandit d’année en année. Il progresse dans la hierarchie, n’a aucun mal à retrouver Océane après toutes ces années. Décidemment, il est loin du personnage que t’avais montré au tout début. Il offre une sorte de point fixe dans cet univers.

Mais tout n’est pas aussi rose que chez Will, car voilà Devon chargé d’enlever Océane et de la faire parler au sujet de Yanael. Oh, que de joyeuses perspectives en vue

_________________
avatar
Edorra
Inventeur allumé

Messages : 924
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 32
Localisation : Devant un ordinateur

Voir le profil de l'utilisateur http://www.veroniquedorra.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1#01 Dix ans

Message  Edorra le Mar 7 Fév - 14:30

@ Luna :

Luna a écrit:Et pas déçue pour le moins du monde de m’être lancé moi aussi sur les traces de Yanael !

Cool ! Une autre adepte (Méfie-toi, la quête Yanael est nocive pour la santé mentale )

Luna a écrit:J’ai beaucoup aimé la manière que tu as eu de mettre fin à son existence dans RP, c’est un beau cadeau que tu lui fais que de lui donner cet aspect plus humain, moins froid et rigide.

Oui, j’avais envie de casser un peu le cliché de l’homme froid et calculateur. Et cette scène est une bonne façon d’introduire des pistes sur ce qu’il sait, ce qu’il a découvert, et également de rendre la scène marquante avant sa mort.

Luna a écrit:J’espère qu’on aura l’occasion de le revoir tout de même, peut-être par flashbacks ou que sais-je, car c’est un personnage que j’appréciais beaucoup.

Tout est possible dans Révolution Prophétique !

Luna a écrit:Je vois pourquoi l’épisode s’appelle dix ans, c’est une sorte d’introduction, une accélération de l’histoire afin de faire vivre aux personnages ce qu’ils doivent vivre chacun de leurs côtés, pour enfin se lancer pleinement dans l’aventure. Bien sûr, c’était très intéressant de faire ces espèces de "zoom" sur un moment précis de leur vie.

Ca me rassure alors. Au début, je n’avais pas prévu tous ces zooms, et plus j’écrivai la légende de Yanael, plus j’avais ces scènes de ces dix années qui me venaient en tête. Je me suis dis que ça ferait une bonne transition.

Luna a écrit:Tu vois, en tant que sadique pro, il me semblait que tu allais nous faire languir quant à leurs retrouvailles, ce n’est pas encore tout à fait ce qu’une shippeuse de mon rang espère, mais c’est un bon début !

Tu vas en voir de toutes les couleurs dans la saison 1 . Mais non, je ne suis pas sadique, pour preuve, j’adore les histoires qui finissent bien .

Luna a écrit:Je dois bien finir par parler un peu de William, car même si son évolution a été banale en toutes sortes, il n’en reste pas moins un personnage que j’ai finis par trouver attachant, et notamment grâce à son histoire avec Sarah. Il a une carrière, une femme merveilleuse, et deux belles petites filles avec un troisième en route. Ce mec a la chance pour lui, il a tout ce don un homme peut rêver (d’après ce qu’on dit en tout cas).

William est sans doute le plus équilibré de la famille Lippman, peut-être parce qu’il a moins souffert. Mais à lui aussi il va lui arriver des aventures dans la saison 1 . Après tout, c’est un des chefs du CEBY !

Luna a écrit:Sarah a été absente ce coup-ci, mentionnée mais absente. J’espère qu’on la reverra bientôt, je suppose qu’elle ne travaille plus au centre avec trois enfants, elle doit être plutôt overbookée la pauvre.

Avec le fan club que Sarah possède, tu n’as pas de soucis à te faire (mais la patience est une vertue )

Luna a écrit:Merci d’écrire, merci de partager ça avec nous, BR. Et surtout continue

Merci à toi pour ton commentaire, ça me booste pour la suite !


@ Aresya :

Aresya a écrit:Il se montre aussi mystérieux dans ses paroles laissant sous-entendre qu’il a clairement sous-estimé son potentiel. D’ailleurs, j’ai tendance à penser que si David n’était pas mort aussi vite…la fin de l’épisode aurait été différente.

Et oui David cachait bien des secrets. En fait, sa manière de partir ressemble un peu à celle d’Elisa. Ce n’est pas une pièce secrète qu’il lui offre, mais ça a un peu le même but. Il le fait à sa manière bien sûr, il donne autant qu’il peut vu les circonstances.

Aresya a écrit:Ben oui, c’est quand même à cause d’elle, qu’il est devenu l’homme qu’il est. Elle n’a jamais cessé de l’encourager, lui certifiant qu’il valait plus qu’être l’ombre de son père et elle avait raison.

Oui, je sais, tu l’aimes ta Sarah . Mais c’est quand même aussi grâce à ses compétences que Will est là où il en est

Aresya a écrit:Bon, bien sûr le fait de le revoir ne l’a pas aidée, elle a ravivé des souvenirs…mais si elle ne l’avait jamais revu, sa vie aurait pu être heureuse.

Ca c’est pas dit. Etant ce qu’elle est, le destin l’aurait rattrapé tôt ou tard, Devon ou non.

Aresya a écrit:(Bizarrement, je me suis demandée si c’était une simple coïncidence ou si quelqu’un de plus proche était responsable…enfin bref…je suis parano)

J’y ai pensé à cette éventualité là aussi, je mène mon enquête mais pour l’instant, il est disculpé

Aresya a écrit:Son équilibre mental est en péril et pour moi, il est plus que le maillon faible de toute cette histoire et le final de cet épisode ne laisse rien présager de bon…

Devon est indéniablement celui qui s’est le plus perdu durant ces dix années. Il essaye de s’en sortir mais retombe toujours dans les mêmes travers. En fait, il aurait besoin d’un guide lui aussi.
Et puis , qu’est-ce que tu as avec "le maillon faible" en ce moment ? Laurence Boccolini, sors de ce corps !

Aresya a écrit:Et BR, avec ton sadisme, on ne peut que s’attendre au pire pour ces deux-là. Tu ne vas pas les épargner, j’en suis sûre…et comme l’a dit Luna, tu ne risques pas de nous perdre en route. Je veux savoir la suite, je veux savoir si tu vas tenir les promesses que tu m’as faites ou si tu m’as mentie Donc, je serais là pour les suivants et je compte bien connaître le fin mot de toute cette histoire !

Eux aussi, ils vont en voir de toutes les couleurs, mais je le répète, j’aime les histoires qui se finissent bien.

Merci à nouveau les filles pour ces commentaires, l’inspiration revient pour combler les manques de la saison 1


@ Giminy :

Merci beaucoup Giminy pour cette review qui m’a fait replonger avec délice dans le pilote.
Je m’excuse au passage du délai pour la réponse.

J’ai trouvé tes réactions très intéressante, ça me conforte sur certains trucs et ça m’a permis de me recentrer sur ce que je préfèrais dans mon histoire. Donc, encore merci !

Mais précisons

Giminy a écrit:Un vrai régal, j’ai eu du mal à m’arrêter mais ma boss passait derrière mon bureau…

Hihi, j’ai connu ça aussi. C’était la bonne époque des stages

Giminy a écrit:Alors ce qui m’a frappé c’est le temps, au fur et à mesure que je lisais et que je voyais les dates s’enchainer, je me suis demandé où tu allais t’arreter, j’ai eu peur que la saison se termine à la fin de l’épi

Oui, ce premier épisode s’écoule sur une longue période. C’est un choix scénaristique assumé. La vraie intrigue commence avec l’enlèvement d’Océane, mais un résumé de ce qui s’était passé dans la vie des principaux personnages étaient nécessaires. Le dilemme était de savoir quelles scènes choisir. Il y avait des scènes fortes, des passages obligés, mais aussi d’autres scènes que j’au eu plus de mal à déterminer, comme celle de Will.

Giminy a écrit:Aorès la fin du prologue plus que dramatique, je m’attendais à quelque chose comme "Océane junkie, 17 ans, prostituée"

Oui, cette issue était prévisible à la fin de Yanael, et c’était exactement ce que je ne voulais pas ! J’ai eu ma dose de drogue et de junkie dans d’autres de mes histoires, et je ne voulais pas retomber là-dedans. Océane a un caractère optimiste et une volonté de s’en sortir malgré les coups durs. Bien sûr, elle a connu des mois difficiles, mais elle s’est relevé, et se relèvera toujours !

Giminy a écrit:Ah oui de voir le papou s’excuser et ressembler à un humain, je n’y ai pas cru une seconde ! Quand elle le voir et qu’il lui parle, j’avais envie de hurler ! Il a pourri la vie de cette gamine et il ose la ramener !!!

Eh, c’est la première fois que j’ai une telle réaction sur David, c’est cool ! Et oui, c’est un homme froid qui est bourré de défaut. Pourtant, ici, sa démarche n’est pas dénuée de sincérité, même s’il a une idée derrière la tête.

Giminy a écrit:Sur certains aspects, il me fait penser à son père. Il devient froid, refuse de parler de lui, se plonge complètement dans le boulot même s’il semble s’en foutre royalement d’être le meilleur ou non.

Et j’avais même pas fait autant le rapprochement, mais tu n’as pas tort dans ton analyse. Dans son malheur, Dev ressemble énormément à son père, même si je pense qu’il doute plus.

Giminy a écrit:Merci de l’avoir fait apparaître à l’enterrement et merci de ne pas nous avoir fait poireauter 107 ans pour des retrouvailles entre le frère et la soeur. J’espère qu’ils vont se retrouver parce que je ne les vois pas l’un sans l’autre surtout que maintenant Océane est dans l’histoire de Yanael jusqu’au cou…

Hihi… patience, patience…

Giminy a écrit:En parlant de Yanael, je ne m’attendais pas à ce qu’Océane l’apprenne si tôt et qu’elle parte carrément sur Lasmonia ! j’ai été bluffée sur le coup, et surtout je me demande maintenant ce qu’elle a apprit et là j’ai super hâte !!

Et cette scène n’était même pas prévue à la base ! Océane devait simplement évoqué son voyage en quelques mots. Mais je me suis dis que ce serait bien trop léger.
Vous en saurez plus sur cette période dans le prochain interlude, en mars sur vos écrans. Oui, m’sieur dames !

Giminy a écrit:Un petit mot rapide sur William, lui que je trouvais antipathique dans le prologue, là je le trouve tellement… normal, père de famille, haut gradé, heureusement qu’il est là pour son frère, même si celui-ci ne dit rien ou presque !!

Oui, William est sympathique dans son rôle familial. Cette scène n’était pas prévue ainsi à la base. Mais entre temps, j’avais rendu visite à mes cousins qui venaient d’avoir un mignon petit poupon . Adorable ! Ca m’a inspiré ! Et voilà le résultat.

Encore une fois merci Giminy pour avoir pris le temps de me laisser ce commentaire ! :mrgreen:


@ Meylleen :

Hey !
Merci Meylleen !
hmm, une autre fan très perspicace, va falloir que je fasse des indices encore plus tordus, moi…

Plus sérieusement, cet épisode pourrait se comparer à une avance rapide sur dix ans avant de vraiment rentrer dans l’action. Ca pas été forcément facile à écrire d’ailleurs. Fallait trouver des scènes chocs, des moments révélateurs de la vie de chacun des personnages. Mais c’était hyper sympa à faire.

La scène Océane / David : ça a été un pied à écrire ! non, vraiment, j’adore la dynamique qu’il y avait entre ces deux là. Et peut-être qu’on en saura plus sur ce que David savait… ou pas.

Pour Lasmonia, là, tu en sauras plus lors de l’interlude entre la saison 1 et la 2. Cet interlude se passe à cette époque là. Je t’en dis pas plus pour pas gacher la surprise !

William a eu une vie tranquille, mais ça va pas durer gniark !

Et Devon, le pauvre Devon. Certes, il a du culot, et en même temps, il a aussi ses raisons. Il y a de la rancoeur des deux côtés, et aucun ne semble vouloir excuser l’autre. Et pour les raisons de Devon, peut-être le comprendras-tu mieux en lisant l’interlude… ou pas.

Voili, voilou, merci encore d’avoir pris le temps d’écrire ce commentaire !


@ Sej :

Merci pour cette review, à moi aussi ça me remet des détails en mémoire !

La première scène entre David et Océane. Je crois que c’est une de mes préférées. La relation entre ces deux là est très intéressante à explorer. Il y a beaucoup de non-dits, de frustration, d’un côté comme de l’autre. Tu as bien su la lire, y’a de l’idée dans tes déductions !

L’opposition Océane et Devon est très marquée. Océane se relève malgré tous les coups du sort qui lui tombent dessus. Pour sa période sur Lasmonia, tu en sauras plus lors de l’interlude entre la saison 1 et 2 qui raconte cette période.
Et Devon, lui, s’enfonce jour après jour, alimentant son obsession et sa rancœur. Encore une fois, en lisant l’interlude dont je viens de parler, on comprend mieux pourquoi il réagit ainsi lors des fameuses retrouvailles.

William, c’est le plus serein lors de cet épisode. Pour combien de temps ? Bah oui, je suis sadique, faut pas l’oublier, gniark…
Et comme tu le dis si bien, beaucoup de joyeuses perspectives en vue :d

Merci encore pour ton avis, c’est toujours un plaisir de te lire !

_________________
avatar
Edorra
Inventeur allumé

Messages : 924
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 32
Localisation : Devant un ordinateur

Voir le profil de l'utilisateur http://www.veroniquedorra.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1#01 Dix ans

Message  Mr Ious le Sam 16 Juin - 12:42

Ce premier épisode du cycle 1 était bien sympathique.

J'ai bien aimé la façon dont il a été construit, sur 10 ans, afin de nous laisser découvrir ce que la famille Lippman est devenue et ce vers quoi elle se dirige.
Le personnage qui m'aura le plus surpris est Océane. Je ne l'aurais jamais imaginée chanteuse et actrice. Ça n'a vraiment pas dû être facile pour Devon de voir la vie médiatisée de sa soeur. Pas facile de passer à autre chose. De toute façon, même sans tout ça, je ne pense pas que ça aurait été le cas.
Les retrouvailles entre Océane et David étaient sympathiques. J'ai bien aimé la tension qui y régnait. Je ne suis pas sûr des bonnes intentions de David. Il prétend vouloir renouer avec elle mais je pense qu'il y a plus derrière ça. Peut-être sait-il qu'elle a un rôle à jouer dans la quête de l'héritage de Yanael. A moins que ça soit sa mort proche qui l'amène à faire cette démarche mais je n'y crois pas. J'ai d'ailleurs mes raisons de penser qu'il n'est pas vraiment mort et je m'attends donc à le retrouver dans un avenir plus ou moins proche.
La famille Lippman m'a l'air d'être le sponsor officiel de Vie de merde, surtout la pauvre Océane. Qui voudrait d'une vie aussi pourrie ?
J'ai bien aimé le court passage sur Lasmonia et la présence de Yanael. Je trouve dommage que l'on en sache si peu par contre. On ne sait même pas comment elle a bien pu arriver là donc c'est un peu frustrant. J'espère que c'est un point qui sera développé par la suite.

Je n'ai pas grand à chose à dire sur Devon. Il a suivi le chemin tout tracé par David et ne s'est jamais remis de sa relation avec Océane. Il a bien morflé lui aussi mais moins que sa soeur quand même, je trouve. Il est un agent très doué et parvient d'ailleurs à démanteler le Parchemin ancien et s'apprête à en faire de même avec la Confrérie de la Météorite de Jade.
J'ai bien aimé que Devon évoque la schizophrénie au sujet du don d'anonymat. Ça serait une intrigue intéressante à développer, un personnage qui se perdrait vraiment dans l'identité de quelqu'un créé de toutes pièces pour les besoins d'une mission.

Celui qui s'en sort le mieux, c'est bien William. J'aime bien le personnage mais je n'y suis pas attaché autant que je peux l'être à Océane et Devon. Le fait qu'il a un enfant supplémentaire à chaque chapitre de l'épisode m'a bien fait marrer.

J'ai beaucoup aimé les retrouvailles des frères et soeur. C'était assez inattendu. Enfin, je me doutais bien qu'ils se reverraient à nouveau mais pas de cette façon. Je les voyais plutôt tomber les uns sur les autres au cours d'une mission.
En tout cas, l'attirance entre Océane et Devon est toujours bien là. J'espère qu'ils auront beaucoup d'épreuves à surmonter avant de retomber dans les bras l'un de l'autre. J'aime bien les histoires d'amour compliquées.

L'issue du dernier chapitre formant cette épisode était vraiment excellente. Océane est bien l'héritière de Yanael. Cependant, ce statut reste assez flou pour le moment.
Devon doit pour le compte de la Confrérie de la Météorite de Jade retrouver Océane et la torturer pour lui soutirer des infos. Décidément, une vie de merde, oui. Quelle horreur !
La fin de l'épisode est très efficace avec l'enlèvement d'Océane.
avatar
Mr Ious
Météore de la mort

Messages : 6939
Date d'inscription : 15/03/2010
Age : 30
Localisation : Riverdale/Boston/Mill Creek

Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/curious-things/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1#01 Dix ans

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum