Débat : les bêtes noires

Aller en bas

Débat : les bêtes noires

Message  Plûme à la Pistache le Mar 23 Juil - 19:14

Hellow la compagnie !


Je ne sais pas si ce sujet aura sa place ici, mais j'ai eu beau chercher, je n'ai pas trouvé mieux. (Que mon vieil arbre, tordu au milieu... Herm.)

Le thème est simple : les bêtes noires.
Késako ? Ben ce sont toutes ces petites ou grandes choses qui nous pourrissent la vie en tant qu'auteurs, tout en nous donnant l'opportunité de nous dépasser.
Que ce soit un thème qui nous dérange et qu'on se contorsionne pour éviter à tout prix, que ce soit un champ lexical qu'on ne parvient pas à étendre, un type de personnage qui nous fait rêver mais qu'on n'arrive pas à intégrer à son histoire (pour une raison X ou Y), un type de scènes qu'on n'arrive tout simplement pas à décrire comme on le souhaiterait, ... bref, vous l'aurez compris, tous ces machins trucs bidules qui font de l'écriture un véritable exercice.

Courageuse comme je suis, je ne vais pas commencer. C'est aussi en partie parce que j'ai tellement de bêtes noires que je ne saurais pas par quel bout m'y prendre.
Je vous laisse donc l'estrade : donnez-nous de quoi débattre, les amis ! Lavons notre linge sale en famille !

Aussi, je pense qu'il est tout à fait possible que, puisqu'il est peu probable qu'on ait tous exactement les mêmes obstacles, on puisse se donner des conseils. On ne sait jamais !
avatar
Plûme à la Pistache
Plume de l'espace

Messages : 253
Date d'inscription : 21/07/2013
Age : 26
Localisation : lost in translation

Voir le profil de l'utilisateur http://dropitlikeitscold.voila.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat : les bêtes noires

Message  Mérysis le Mar 23 Juil - 19:19

Comme je te l'ai dit pour ma part, le plus gros truc ce sont les scènes de combat. Arg ! J'ai toujours un mal de chien à en accoucher. La raison ? Peur de mal retranscrire la vitesse et le caractère visuel de la bataille. Tout doit aller très vite et surtout, tout doit couler de source. Je crois que le meilleur truc pour bien écrire une scène de combat et de l'avoir longuement visualisé dans sa tête. Il y a aussi un autre côté qui me dérange dans les scènes de combat : le fait que je ne sois pas un expert en arts martiaux. Je m'explique : écrire une scène de combat ou dix revient pour moi au même. J'ai toujours l'impression d'écrire la même scène. Un tel flanque un coup de poing, puis un coup de pieds... J'ai du mal à faire varier cette petite danse entre les personnages.

Pour le moment, c'est tout ce qui me vient. J'ajouterai certainement d'autres choses lorsqu'elles me viendront. Et alors, quelles sont vos bêtes noires à vous autres ? :]


_________________
I am the night.
avatar
Mérysis
Machine à écrire supersonique

Messages : 657
Date d'inscription : 13/03/2010
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat : les bêtes noires

Message  Plûme à la Pistache le Mar 23 Juil - 19:31

Pour les scènes de combat, la répétition peut effectivement rapidement se faire sentir. Mais je pense aussi qu'un vocabulaire trop précis, trop technique, peut embrouiller le lecteur plus qu'autre chose. Ma solution personnelle revient à très peut utiliser des moyens conventionnels de combat, mais ce n'est pas toujours donné à tout le monde. Autre astuce : meubler. Entre deux coups de poings, il peut se passer pleins d'autres trucs pas forcément utiles, genre des déplacements, des insultes, des observations. Aussi, la cible du coup de poing peut changer, ce qui apporte un peu de variété. Si ça peut te consoler, je ne trouve pas tes scènes de combats répétitives, et je ne dis pas ça que pour te faire plaisir. J'en ai lu des horribles comme des biens, et les tiennes se tiennent.
Côté rythme, ce n'est pas un souci qui n'apparaît qu'avec les scènes de baston, et je n'ai jusqu'ici pas vraiment trouvé le remède magique. C'est l'un des problèmes de l'écriture, au même titre que la cinématographie ne permet que très peu de faire passer les émotions et les pensées des personnages. Enfin, c'est mon avis.


L'une de mes grosses bêtes noires, je crois, est l'intimité. J'ai un gag reflex assez terrible quand il s'agit d'être émotive. Et écrire quand on a envie de vomir, c'est assez difficile. Je fais des progrès, mais ça m'agace un peu. J'ai toujours l'impression d'être d'une niaiserie insoutenable. ><
avatar
Plûme à la Pistache
Plume de l'espace

Messages : 253
Date d'inscription : 21/07/2013
Age : 26
Localisation : lost in translation

Voir le profil de l'utilisateur http://dropitlikeitscold.voila.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat : les bêtes noires

Message  Mérysis le Mar 23 Juil - 19:39

Oui, il y a des choses à développer autour du combat comme tu le soulignes si bien, dialogues, gestes, coup d’œils, etc...

Concernant ton problème avec l'intimité, je ne sais pas si tu es bêta-lue, mais le meilleur moyen de savoir si tu paraît niaise ou non (puisqu'il semble difficile pour toi de cerner ça, vu le problème que tu évoques) est de voir la réaction de ton/ta bêta-lecteur/trice à la lecture : s'il/elle ne se change pas en une guimauve suintante, c'est gagné !

Et encore, je dis ça, mais moi la guimauve, j'aime ça. Very Happy

_________________
I am the night.
avatar
Mérysis
Machine à écrire supersonique

Messages : 657
Date d'inscription : 13/03/2010
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat : les bêtes noires

Message  Plûme à la Pistache le Mar 23 Juil - 19:47

Aux dernières nouvelles, mon bêta-lecteur, j'ai nommé Guigui, se porte très bien. Et d'après lui je ne suis pas niaise. Mais même si j'arrive à un résultat, le processus reste exténuant.

M'enfin bref. On va partir dans un dialogue à deux si on ne laisse pas le plancher (et non pas l'estrade, comme je me rends compte que j'ai écrit plus haut, bravo Plûme) aux autres. Debout les météoristes ! Révélez-nous vos bêtes noires ! Aller !
avatar
Plûme à la Pistache
Plume de l'espace

Messages : 253
Date d'inscription : 21/07/2013
Age : 26
Localisation : lost in translation

Voir le profil de l'utilisateur http://dropitlikeitscold.voila.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat : les bêtes noires

Message  Mr Ious le Mar 23 Juil - 20:27

Je ne t'ai jamais trouvée niaise dans l'émotion, Plûme. Je te trouve au contraire très juste. Tu as délivré de très bonnes scènes que ce soit dans la bromance ou dans la romance.

Pour ma part, je dirais que j'ai du mal avec tout ce qui est scène d'action/scènes de combat. On en avait déjà parlé.
J'ai également l'impression de me répéter, de reproduire la même scène (un uppercut par-ci, un crochet du droit par-là...). Il faut peut-être ajouter de nouveaux éléments (genre de nouvelles armes...j'ai un combat avec une machette dans le prochain Curious Things, il me semble). J'avais fait quelques recherches sur Wikipédia ou sur Google pour voir si je ne pouvais pas trouver quelques mouvements d'arts martiaux, etc.

De toute façon, je ne suis pas des plus à l'aise dans tout ce qui est narration. Mon truc, c'est plutôt écrire des dialogues.

Sinon, pour ce qui est descriptions des personnages, je suis une brêle. Je me contente souvent de désigner les personnages par leur couleur de cheveux (n'est-ce pas, Plûme ?). Tout ça, tout ça.

Mais je pense que le plus dur, c'est d'écrire les scènes d'action/combat. Ça ressort toujours bien dans sa tête et quand c'est écrit, c'est tout autre chose.
avatar
Mr Ious
Météore de la mort

Messages : 6939
Date d'inscription : 15/03/2010
Age : 30
Localisation : Riverdale/Boston/Mill Creek

Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/curious-things/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat : les bêtes noires

Message  Plûme à la Pistache le Mar 23 Juil - 20:33

Ah, la fameuse description de personnages. Ton problème, c'est que comme tu es scénarisé, tes descriptions sont en général expéditives, pour coller au style, et du coup tu n'as pas assez de détails pour désigner tes personnages sans nom par autre chose que leur couleur de cheveux. Ce qui, en soi n'est pas tellement un problème, mais quand ça se répète, c'est vrai que ça devient un peu agaçant.
Après, dans le même registre mais en différent, il est possible de ne plus arriver à trouver quoi que ce soit pour désigner un personnage à plusieurs reprises en très peu de temps, sans répéter son nom. Il y a prénom, nom, métier, fonction, sexe, tranche d'âge, mais ça devient vite bizarre, je trouve.
avatar
Plûme à la Pistache
Plume de l'espace

Messages : 253
Date d'inscription : 21/07/2013
Age : 26
Localisation : lost in translation

Voir le profil de l'utilisateur http://dropitlikeitscold.voila.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat : les bêtes noires

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum