Cycle 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cycle 2

Message  Plûme à la Pistache le Mar 27 Aoû - 8:23

Et Plûme continue sur sa lancée ! Youhou !
A vrai dire, ça fait une bonne semaine que j'ai terminé ce cycle, mais je ne sais pas pourquoi, je n'ai pas eu la motivation de me lancer dans ma review avant. J'avais surtout peur de me répéter, je crois. C'est un peu le risque avec des reviews globales comme ça. Mais je pense toujours que je n'aurais pas eu suffisamment à dire si j'avais commenté chaque chapitre individuellement, donc bon, tant pis.


La première chose que je vais dire, je ne l'ai pas dite avant, et je ne sais pas si c'est parce que je l'ai passée outre ou bien me suis dit que ça s'améliorerait, mais maintenant je pense qu'il faut que je le dise : le verbe faire à la deuxième personne du pluriel, que ce soit à l'impératif ou au présent simple, ne prend pas d'accent circonflexe. Faîte(s) désigne le sommet de quelque chose, si je ne m'abuse. Cette faute me tarabuste depuis le début de l'Héritage. Elle n'est pas systématique, mais plutôt fréquente, donc un petit ctrl+r dans tes fichiers serait bienvenu. =]
Désolée d'être aussi rabat-joie, mais il y a également pas mal de fautes d'accord de participes. C'est surtout des féminins ou des pluriels abusifs ou au contraire oubliés. Je m'en veux toujours de dire des trucs comme ça, parce que ça arrive à tout le monde, et pour toi ça doit être encore plus difficile vu que tu changes de narrateur assez souvent, mais je me dis aussi que ne rien dire c'est pire. Encore désolée, je sais que ça énerve.

A part ce menu détail, qui ne m'a de toute façon pas bloquée dans ma lecture, j'ai kiffé ce cycle autant que ce qui l'a précédé. Je te félicite d'avoir à nouveau si brillamment conclu une 'saison'. =)

Comme promis, l'héritière rencontre quelques difficultés. Quelques étant le maître mot, parce qu'en fait, ce ne sont même pas ses ennemis qui lui posent des problèmes, ce sont des situations indépendantes de qui que ce soit. Mais j'ai beaucoup aimé le fait que l'USIY et l'ASY commencent à chercher des moyens biologiques de contrer les capacités Lasmoniennes, même si ça n'a pas encore abouti. Je me demande justement où ils vont trouver leurs échantillons Lasmoniens inaltérés. J'ai quelques suppositions sur Devon, puisqu'il commence quand même à parler la langue (waw sur ce point, soit dit en passant) et qu'Éli précise que lorsque les Lasmoniens…er…font des galipettes, ils transmettent plus ou moins quelque chose à leur partenaire. Elle lui a déjà facilité la tolérance de l'hormone d'Ystasis, alors pourquoi ne provoquerait-elle pas chez lui d'autres effets secondaires intéressants. Je divague peut-être complètement, surtout que même si c'était ça je ne vois pas trop comment Ian se rendrait compte de ça, même s'il découvrait que c'était Devon qui embrassait l'héritière. Affaires à suivre sur les deux plans, l'arme humaine contre les Lasmoniens, et les étranges connaissances sorties de nulle part de Devon.

Puisqu'on parle de Devon, je suis bien contente que Mark soit parti. Il commençait à devenir franchement envahissant, et un brin inquiétant. Je ne sais pas pourquoi je n'ai fait cette corrélation que maintenant, d'autant qu'elle n'est pas hyper fondée, mais cette histoire d'Anonymat m'a rappelé le roman The Gun Seller. Tu l'as lu ? Curieusement, et peut-être que ça a à voir avec le fait que mon esprit tordu ait fait un lien, c'est Hugh Laurie l'auteur. Dans le roman, le héros, qui est aussi narrateur, doit prétendre être un autre, quoi qu'il ne puisse pas changer d'apparence, lui. Il est Britannique, et doit se faire passer pour Texan, et j'ai un passage en tête où il explique sa réaction à quelque chose en parlant du personnage qu'il incarne à la troisième personne, un peu comme Devon parle parfois de Mark. Le lien est hyper lointain, et même si ça venait de là ça ne relèverait que de l'hommage extrêmement bien mené, mais je trouvais rigolo de le mentionner.

On voit moins Maxine, ce qui est un peu triste, quoi que normal. Elle a de bonnes idées, quoi qu'un peu naïves. Aussi, grande shippeuse que je suis, même si je me demande s'il n'y a pas un souci d'âges (non pas que ça t'arrêterait, ceci dit), je vois un truc avec Ian. C'est pathologique, il ne faut pas faire attention à moi. ><

En parlant d'Ian, il me plaît bien. J'avais déjà bien aimé la façon dont il avait géré Maxine, justement, préférant la diplomatie à la menace dont usent ses collègues. J'étais un peu triste pour lui à chaque fois qu'il se faisait avoir par l'héritière. Plus triste que je ne l'étais pour Will…

Will. Will est de pire en pire. Je suis fâchée, parce que je fondais pleins d'espoirs sur lui. Je ne dis pas que j'ai abandonné, mais si même Sarah va jusqu'à plus ou moins se retourner contre lui, ça devient grave. Je comprends plus ou moins ses réactions, mais j'ai du mal à comprendre pourquoi il n'écoute pas les bons conseils qu'on lui prodigue, notamment sa fabuleuse épouse. J'espère qu'il va se rattraper. Et Hensford mourir de façon horrible, aussi, comme j'espère qu'il arrive à chaque personnage que j'ai vu cet acteur jouer, pas de bol pour lui. En plus là il y a la preuve indéniable qu'il est pourri, alors bon, ma requête n'est pas infondée.

Je crois qu'il ne me reste, au niveau des personnages, qu'à parler d'Éli. J'ai du mal à la cerner. Autant Devon est clairement obsédé par elle, ce qui est assez simple à suivre, autant elle me donne l'impression de danser autour de lui sans trop savoir ce qu'elle veut. Tantôt elle le déteste, tant tôt elle l'aime à la folie, tantôt elle est juste physiquement attirée par lui. Autant j'ai trouvé que Dev utilisait le terme de 'couple' un peu vite, à Panama, autant j'ai trouvé qu'elle manquait un peu de tact dans son refus. Heureusement, la situation va en s'arrangeant. Comme beaucoup je suppose, je suis contente qu'il en soit ainsi, parce que je ne peux imaginer ni l'un ni l'autre finir avec quelqu'un d'autre. Non pas que le drama pour ces deux-là soit fini…

Côté quête, je suis aussi frustrée que les personnages. C'est quoi le délire ? Je comprends qu'il y ait une deuxième étape, parce que c'est vrai que je trouvais ça un peu bizarre que même des psychopathes puissent suivre la quête alors que Yanael voulait vraiment que quelqu'un de méritant arrive au bout. Mais ce que je ne comprends pas c'est pourquoi - et pas mal comment aussi - cette seconde étape est autant liée à Océane. Je trouve ça carrément absurde, parce que comme Devon le fait observer, il n'y a pas moyen que Yanael ait pu prévoir ce qui arriverait à sa fille à cette date précise, qu'elle rencontrerait Fred dans cette banque. J'ai envisagé que Fred en sache plus qu'on ne le croit, qu'il soit Lasmonien ou quelque chose comme ça, mais ça ne répondrait pas à toutes les questions. Comme par exemple, pourquoi l'empreinte d'Océane ne permet pas d'accéder au coffre, dont elle devine pourtant la combinaison, clairement liée à elle ? Aussi, j'en ai déjà vaguement parlé, mais pourquoi Devon est celui qui actionne l'artefact trouvé à la banque. Est-ce que c'est un coup de bol où bien lui aussi a été désigné par les Yanael pour absolument être dans la quête ? J'ai du mal à voir où ça va nous mener… ^^

Je ne sais pas pourquoi, mais tes scènes de sexe sont rudement plus explicites dans ce cycle qu'auparavant. Des requêtes ou bien une décision personnelle ? En tous cas, moi qui ne suis pas hyper fan des termes trop crus, j'ai justement de manière générale trouvé tes mots bien choisis, ni trop niais ni trop abrupts. Pourtant, tes personnages ne font pas toujours dans la dentelle quand ça en vient à la passion charnelle, donc ça reste parfois assez choquant, mais tu t'en sors bien, à mon humble avis.

Quoi d'autre ?
Oui, David ! Honnêtement, je ne m'y suis attendu qu'au moment où Gildius fait un genre de slideshow mental à Océane, et qu'elle n'a pas l'air ravi du choix de son père pour l'accompagner. Je me suis dit qu'il n'y avait qu'une seule personne qu'elle pourrait ne pas vouloir à ses côtés, à part Will, et il y avait quand même peu de chances qu'ils choisissent quelqu'un dont l'absence se ferait autant remarquer.
Je trouve la transition avec la suite un peu raide, et surtout très triste (quand arrêteras-tu de torturer Devon ?), mais ça ne me donne que plus envie de savoir ce que tu as concocté, pour faire un truc aussi soudain.


Voilà voilà ! J'espère que le fait d'avoir attendu avant de reviewer m'a permis de mentionner ce qui m'a le plus marquée, même si je suis quand même persuadée, comme toujours, d'oublier des trucs. Quoi qu'il en soit, je tiens à terminer cette review par des félicitations, parce que l'Héritage de Yanael est quand même parmi les webséries les plus abouties que j'ai vues, et de savoir que tu as réussi à aller aussi loin me donne de l'espoir, autant que j'ai de plaisir à te lire. Hang in there & keep up the good work ! n_n
avatar
Plûme à la Pistache
Plume de l'espace

Messages : 253
Date d'inscription : 21/07/2013
Age : 25
Localisation : lost in translation

Voir le profil de l'utilisateur http://dropitlikeitscold.voila.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum