Episode 5: Bonnie and Clyde.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Episode 5: Bonnie and Clyde.

Message  thandie le Ven 30 Juil - 16:54

Du bon CM, je dirais même du très très bon CM.

On a droit à un épisode intense et riche en émotions. J'aime bien les épisodes stand alone et ce cinquième volet sort du lot. Mig manie le genre dramatique aussi bien que celui aventures/action. Pour l'instant, à part les grosses colères de Paz on avait pas eu beaucoup d'action. Pour le coup, on rattrape largement tout ça pour faire le plein d'adrénaline.

Il y a Road Trip de Popo et maintenant, il y a l'épisode road movie. Franchement je me suis crû dans Easy Rider avec la bande de motards. Dans Thelma & Louise avec le braquage de Nico pour des Jimmy Choo. Le braquage qui tourne mal et tout le reste s'enchaîne. Le cliché ambulant du routier rappelle celui de Thelma & Louise. Le bar de Peep avec ses strip teaseuses fait Amérique très profonde. Enfin bref...je vais arrêter là pour les comparaisons ^^.

Comme d'habitude, tu as mis beaucoup de toi dans tes personnages, et ça se ressent avec Nico. Elle est brisée, elle en vient même à tout abandonner lorsqu'elle croit Paz mort. Si son côté pétasse (comme dirait son garde du corps préféré) peut agacer certains, on l'oublie vite tant elle nous touche. Enfin faut vraiment être désespérée pour chiper un manteau en fourrure et des Jimmy Choo quand on a un solde avec plusieurs zéros sur son compte. La scène où Paz menace le couple était marrante, ça détendait un peu l'atmosphère. La conversation avec Evan était drôle elle aussi, j'espère qu'il a une bonne assurance ^^.

Enfin, on en apprend un peu plus sur Paz. C'est un argentin (moi qui l'imaginais en Puerto Ricain, cubain voire mexicain^^) perdu. Apparemment c'est un enfant des bidonvilles. Je me demande comment il est arrivé jusqu'aux States. On voit qu'il n'a rien eu dans la vie, la hija de puta. D'ailleurs, il n'a pas l'air d'en attendre quelque chose. Il fait son taffe, il le fait bien point bar. La scène où il discute avec Danielle était excellente, vive le racisme! Elle n'avait qu'à appeler l'immigration tant qu'elle y était c'te bonne femme. Par contre la séquence où il efface les traces de son passage est décrit trop rapidement. De plus, tu n'insistes pas assez sur le traumatisme de Nico à cet instant précis. On sait qu'elle est en pleures, recroquevillée dans la remorque. Moi j'imagine Nico comme un zombie à ce moment là. Ca aurait été bien de montrer comment Paz a réussit à la faire sortir de là, l'emmener dans la voiture. Ca aurait amené un peu de sensualité dans un moment aussi tragique. Sinon, j'ai noté une contraction qui n'en es peut être pas une concernant paz. Tu écris: « Il tritura le chapelet que Gloria lui avait effet entre ses doigts, déposa un baiser sur la croix (…) il ne croyait ni en Dieu ». C'est peut être parce qu'il croit en Gloria et qui veut qu'elle lui insuffle sa force d'une certaine manière qu'il fait ça. Mais dans un sens, ce baiser est un geste fort...et puis un type qui ne croit pas en Dieu et qui se trimbale avec un chapelet... enfin pourquoi pas lol.

Sinon la séquence de fin est juste shocking. C'est un salopard fini ce Dwayne, il fait copain copain avec l'ennemi. En tout cas ça promet pour la suite. Very Happy
avatar
thandie
Inventeur allumé

Messages : 943
Date d'inscription : 14/08/2009
Age : 32

Voir le profil de l'utilisateur http://thandiequoi.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Episode 5: Bonnie and Clyde.

Message  Miggy R. le Dim 1 Aoû - 0:25

Y a des épisodes comme ça j'attends les reviews avec avidité! Je pense que quand je me suis trop marré à écrire un épisode, il me tarde de voir comment vous allez réagir devant. Avec cette épisode, j'ai flirté avec le too much, avec la violence, avec les tabous... J'avais hâte ! Ta review m'a donc donné un vrai coup de boost pour la suite ! Je sais que je dit souvent ça, mais c'est particulièrement vrai ici.


J'aime bien les épisodes stand alone et ce cinquième volet sort du lot.

J'ai aimé m'éloigner de la structure habituelle des épisodes. Là, j'ai vraiment eu envie de créer un road movie alors j'apprécie les comparaisons. Je ne cache pas avoir utiliser des clichés que je sais vrai de l'autoroute US. C'est un endroit où on croise pleins de clichés hollywoodien. J'aime bien me lâcher comme ça, ôter les barrières, les contraintes et être encore plus libre, comme dans un film de Tarantino. Du coup, je pousse un soupir de soulagement! T'as aimé ! Smile

Comme d'habitude, tu as mis beaucoup de toi dans tes personnages, et ça se ressent avec Nico.

J'aime un peu tout le monde, sauf Bobby. ^^ J'ai vraiment du mal avec Bobby. C'est vrai qu'on sent que j'ai un attachement particulier avec elle. C'est certainement parce qu'elle a une forte personnalité. C'est une grande gueule chieuse… Au préalable, la plupart des gens ne connaissent que son caractère de cochon. Mais c'est une fille très sensible, très vivante, c'est une battante. Je crois qu'elle m'impressionne un peu. Je pense pas qu'elle soit très réfléchie ou sage. Je pense pas qu'elle ait encore tout piger de la vie. Je pense qu'elle déconne à plein temps, elle en fait presque un art.

Elle est brisée, elle en vient même à tout abandonner lorsqu'elle croit Paz mort. Si son côté pétasse (comme dirait son garde du corps préféré) peut agacer certains, on l'oublie vite tant elle nous touche.
Bon, c'est Mig et ses personnages tordues ! Mais je pense qu'on peut rarement se faire une idée de quelqu'un à la première impression… Après PaR et tout ça… You should know better by now ! lol Nico est chiante, odieuse, et toujours à causer des ennuis depuis l'épisode 1 mais elle a un truc de singulier, je pense qu'elle illumine la vie de son entourage. Il y a juste un truc qu'elle dégage qui fait que son sourire espiègle, ses sarcasmes, ses grognements font la différence. Cela fait la différence pour Paz en tout cas, pour sa famille, pour Marion… Il y a autre choses, j'ai voulu insérer des thèmes matures . Le viol de Nico n'a pas été évident à aborder. Je ne fais pas partie des auteurs qui pense qu'une scène de viol peut rehausser les scènes d'un texte, ou que le sexe même brutale fait vendre. Je n'aime pas faire souffrir mes personnages, je suis une maman poule. Je me sens obligé de le faire parce que la vie est comme ça, dur, brut, imprévisible... Mais mon plus grand rêve serait qu'ils vivent dans le Nirvana avec une famille de Bisounours pour les servir, un monde où tout le monde serait beau et gentil. Mais bon, comme je suis une raconteuse d'histoire… C'est rarement ça. Donc Nico et son viol, c'est juste intense à chaque fois. Mais j'aime bien sa manière de se relever à chaque fois… Elle tombe… Et elle refait surface et redevient Nico. Je sais pas combien de fois Nico a plongé depuis Sonny… Mais à chaque fois, elle arrive à reprendre le cours de sa vie, à redevenir ambitieuse, à désirer d'autres choses pour son futur, à vivre…Enfin, presque à chaque fois…^^



Enfin faut vraiment être désespérée pour chiper un manteau en fourrure et des Jimmy Choo quand on a un solde avec plusieurs zéros sur son compte. La scène où Paz menace le couple était marrante, ça détendait un peu l'atmosphère. La conversation avec Evan était drôle elle aussi, j'espère qu'il a une bonne assurance ^^.


Quand Nico réfléchit pas, cela donne ça, oui. Quand à Evan… Pour savoir comment Paz va lui faire passer la pilule ? La réponse est dans le prochain épisode. Tout ce que je peux dire, c'est LOL !

Enfin, on en apprend un peu plus sur Paz. C'est un argentin (moi qui l'imaginais en Puerto Ricain, cubain voire mexicain^^) perdu.

Yup, viva Argentina! Lol! Gamine j'avais un crush monumentale pour Diego Maradona! Tu as tout de même noter quelques choses d'important au sujet de Paz, son accent. Il adopte l'accent de celui qui lui parle… Aussi, il s'adapte au gré de son pays d'accueil.
Spoiler:
Du coup, il a bien été colombien, portoricain, brésilien, cubain...etc… Il a été beaucoup^de choses... d'adoption… Mais c'est vrai il est né en Argentine.

Apparemment c'est un enfant des bidonvilles. Je me demande comment il est arrivé jusqu'aux States. On voit qu'il n'a rien eu dans la vie, la hija de puta. D'ailleurs, il n'a pas l'air d'en attendre quelque chose.
Ouais, Paz est un pur produit des bidonvilles, c'est juste impressionnant qu'il sache lire et écrire vu ses origines.

Il fait son taffe, il le fait bien point bar. La scène où il discute avec Danielle était excellente, vive le racisme! Elle n'avait qu'à appeler l'immigration tant qu'elle y était c'te bonne femme.
Oui, si y a un mec qui s'embarrasse pas de problèmes existentiels, c'est bien Paz. ^^ Danielle est mal tombé, Paz a une mission dans la vie, il en a rien à foutre de son patriotisme redneck à la con.

Par contre la séquence où il efface les traces de son passage est décrit trop rapidement.

Peut-être… Tu as peut-être raison, je me suis posé la question plusieurs fois avant de publier. Mais je pense que je veux encore préserver Paz. Je n'ai pas envie de distiller tous ces secrets de fabrication tout de suite. J'ai envie de le faire au fur et à mesure… lentement... De plus, je me suis mise plutôt dans son état d'esprit. J'étais dans la peau de Paz. Nico est out. Elle est juste dans un état. Il était fatigué. Il était juste épuisé. Je voulais montrer qu'il agissait par réflexe, par automatisme… Tout ses gestes n'étaient pas coordonnée, calculé, et il y avait Nico. Elle avait rien à faire là. Il devait accomplir sa mission. Il devait prendre soin de Nico. C'était sa priorité. Je voulais lui garder une dimension humaine. Je veux dire, oui. Paz est bon. Il est très doué. Je fais mon possible pour le montrer. Mais c'est un être humain qui a participé à un braquage, un accident de la route, une tuerie… Donc je pouvais pas être trop précise non plus sous peine qu'il passe pour un vrai héros de bande dessiné. Alors qu'en vérité, comme montre la scène chez Marion, il tenait à peine debout. J'aurais pu un peu rajouter quelques descriptions… Mais le manque de descriptions étaient aussi sensé symboliser la précipitation. J'aime bien le fait que la fin reste vague et qu'on ne sait pas qui est mort exactement , ou ce qui va se passer par la suite, si il reste des témoins. Cela fait partie de l'enquête.


De plus, tu n'insistes pas assez sur le traumatisme de Nico à cet instant précis. On sait qu'elle est en pleures, recroquevillée dans la remorque. Moi j'imagine Nico comme un zombie à ce moment là.

Je pense qu'après avoir déshabillé Nico, après l'avoir pratiquement violé une deuxième fois, j'avais pas envie de parler d'elle droguée. C'était juste trop… J'avais envie qu'elle puisse garder un peu de dignité. Tu as pu toi-même te faire une idée. C'était un zombie. Elle était dans un tel état, entre la drogue qu'on lui a fait prendre, la violence de la situation, les hommes, le sang partout, . C'était juste une vision d'horreur. J'avais juste pas envie de m'attarder… Plus tard, je dirais que la soirée lui revient par flash liquide brutale et coloré comme les soldats.


Ca aurait été bien de montrer comment Paz a réussit à la faire sortir de là, l'emmener dans la voiture. Ca aurait amené un peu de sensualité dans un moment aussi tragique.
Hum, je voulais éviter ça… Je pense ( peut-être à tort) que ça aurait fait de Paz une sorte de héros sombre et solitaire, de Nico une princesse frêle et égaré. Je pense que ça aurait fait trop cliché. La vérité était moins glamour. Il a pris Nico ( elle est menu, c'était pas difficile ) et l'a balancé dans la voiture parce que quand tu commets un meurtre, t'as pas vraiment le temps pour consoler.
Ca aurait donné trop de place au ship, et peu à l'histoire. La scène est juste trop tragique pour que je la manipule ou la gâche. Je pourrais la réecrire mais je ne rajouterais pas de détail.


Sinon, j'ai noté une contraction qui n'en es peut être pas une concernant paz.

C'est bien ça, il croit en Gloria. Elle lui a donné le chapelet, lui a appris les gestes des catholiques… Dans l'épisode 3, elle lui apprends à faire le Notre Père par exemple. Il ne le fait pas par conscience religieuse. Mais surtout, parce qu'il était sur le point de remplir sa mission, pour Gloria. C'est pareil que quand tu croyais qu'il était portoricain parce qu'il parlait avec Gloria, ou Evan ( qui est aussi portoricain ) avec cette facilité, cet aisance, il écoute Daddy yankee etc.) Paz agit beaucoup par mimétisme. Il observe, il retient, il imite… C'est un peu ça. Cela doit juste te donner vaguement une idée de toutes les choses qu'il a vu et observé, de l'origine de son savoir extensif en matière de survie.

Sinon la séquence de fin est juste shocking. C'est un salopard fini ce Dwayne, il fait copain copain avec l'ennemi. En tout cas ça promet pour la suite.

Ah ça! Dwayne c'est pas un sentimentale !
avatar
Miggy R.
Écrivain intergalactique

Messages : 1030
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 33

Voir le profil de l'utilisateur http://miggyrow.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Episode 5: Bonnie and Clyde.

Message  thandie le Dim 1 Aoû - 18:43

Hum, je voulais éviter ça… Je pense ( peut-être à tort) que ça aurait fait de Paz une sorte de héros sombre et solitaire, de Nico une princesse frêle et égaré.

Mais Paz est un héros, un héros aux mains sales certes mais, un héros. Mais, je vois ce que tu veux dire. Intégrer une partie comme ça dans le texte aurait sûrement donné trop de place au ship, ça aurait fait too much un peu comme dans le clip Hero d'Enrique Iglesias. Et puis la scène du lit chez Marion laisse place au ship. Il y aura t'il un couple à trois? En tout cas je vois bien Paz, Nico et Marion ensemble, lol. Very Happy
avatar
thandie
Inventeur allumé

Messages : 943
Date d'inscription : 14/08/2009
Age : 32

Voir le profil de l'utilisateur http://thandiequoi.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Episode 5: Bonnie and Clyde.

Message  Miggy R. le Lun 2 Aoû - 23:51


Mais Paz est un héros, un héros aux mains sales certes mais, un héros.

Tu as pas besoin de me convaincre, je suis tout à fait in love de Paz! J'adorerais qu'il surveille mes fesses avec la même persistance que celle de Nico. Mais justement, j'essaye de ne pas trop en faire le fantasme de ( Mig qui rêve de faire des bébés avec Edgar Ramirez) même si on voit que c'est un chouchou. Je voudrait rester crédible en auteur de Drama policier. Cool

Il y aura t'il un couple à trois? En tout cas je vois bien Paz, Nico et Marion ensemble, lol. Very Happy

Oh Beloved! T'es une petite coquine ! Twisted Evil J'adore ! J'avoue, j'aime bien leur relation à tous les trois. Ça s'annonce juste délicieusement compliqué entre eux ! Ça s'est sûr! Mais après avoir écrit la scène du lit, je me suis dit, j'ai fait assez de ship pour aujourd'hui ! Very Happy
avatar
Miggy R.
Écrivain intergalactique

Messages : 1030
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 33

Voir le profil de l'utilisateur http://miggyrow.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Episode 5: Bonnie and Clyde.

Message  Zacat le Jeu 12 Aoû - 17:41

Que dire que dire... Mig, chapeau! Alors là vraiment waouh! J'ai du mal à trouver les mots alors je vais juste faire comme d'hab et découper l'épisode au fur et à mesure de ma lecture.

Pour commencer, on reprend le même jour, directement après que Nico ait quitté la maison des Giancarlo avec la Mustang d'Evan et surtout avec Paz sur le siège passager.
Dans ce début, on les voit partager un vrai moment ensemble. Un moment où Nico n'est plus une Malone et Paz n'est plus son garde du corps. Ca ne dure pas longtemps mais on sent un début de complicité naître entre eux. Des liens se tissent très doucement, on sent que y'a rien de gagner mais il y a quelque chose.

"Autant le boss semblait avoir réussi l’éducation des deux aînés, autant Nico lui paraissait hors de contrôle."

Comme je disais ça ne dure pas longtemps, c'était le calme avant la tempête, le calme avant la tornade Nico. Elle s'emporte mais se voit casser par Paz et sa remarque mentionnant Sonny. En ce jour ci particulier il ne manquait que des remarques au sujet de salaud de macchabée pour faire craquer Nico.
Elle pique le flingue de Paz et va braquer le couple de riche pour les chaussures et le manteau de la bonne femme. Et pour l'empêcher de continuer dans sa connerie, Paz ne trouve rien de mieux que d'entrer dans son jeu et de mener la danse à sa place. Il lui donne ce qu'elle voulait et arrive à convaincre les deux victimes de la fermer sous crainte de représailles.

Et quelle mémoire ce Paz, c'est trop bon, il est trop bon dans ce qu'il fait et là on le sent bien. Et puis surtout, il est Argentin! Viva Argentina! Comment t'as deviné? C'est mon pays préféré, mon équipe de foot favorite, mon équipe de rugby favorite, une de mes actrices favorites... Mig, tu es géniale!

Mais bon, la joie de la mention des origines de Paz prend court quand Nico aborde un sujet sensible pour lui, sa famille, et donc Paz qui se défend en remettant une couche de Sonny. Une couche de trop, une fois de plus, et Nico part en vrille, et la voiture avec. Ils se crashent et au réveil de Paz, Nico a disparu. Et là instinctivement on se dit "dans quelles emmerdes est-elle encore allée se mettre?". Pour Paz c'est la merde. Vu l'état de fragilité dans lequel elle se trouve, elle est comme un agneau égaré au milieu des loups. Paz doit donc la retrouver au plus vite.

Et dans quelle galère on la retrouve. Embarquée avec un camionneur un peu craignos pour ne pas dire carrément pas fréquentable. Elle a vraiment le don de s'attirer des ennuis.

A côté, ses soeurs s'en sont plutôt bien sorties. Mais d'un côté, ça la renforce contre les coups durs et d'un autre ça la fragilise énormément. Elle est comme le mélange de ses deux aînées. Elle a le côté fort et presque invincible de l'image de Lou, mais puissance dix. Et elle a la douce fragilité de Micky, puissance dix aussi. Ce qui donne un sacré mélange.

Séquences souvenirs, pour les deux. L'un étant plus difficile que l'autre mais au final les deux nous en apprennent beaucoup sur eux. Surtout sur Nico et son traumatisme, mais pour Paz on comprend mieux le lien qu'il a avec Gloria. Elle est comme une mère pour lui.

Petite parenthèse sur le clin d'oeil à Buffy que j'adore. En commençant ma lecture cet aprem, je me disais justement que Nico avait le tempérament d'une tueuse. En même temps je viens de me remettre à la saison 5 et j'ai regardé un épisode pas plus tard que ce matin alors je l'avais encore en tête. ^^

Retour à l'histoire avec Paz toujours à la recherche de Nico. On le met sur la piste du bar et bien qu'il n'y est pas encore, on retrouve Nico qui enchaîne les boulettes et s'est mise à boire. Elle doit vraiment se sentir paumée pour agir comme elle le fait. On dirait qu'elle cherche à se détruire encore plus qu'elle ne l'est déjà.

"Ne disait-on pas victime un jour, victime toujours !"

Ca illustre très bien sa façon de penser.

Ensuite, dur la scène avec les motards autour d'elle. On sent qu'elle a touché le fond il y a neuf ans et qu'elle s'est mise à creuser. C'est limite si elle ne souhaiterait pas mourir en cet instant. Elle est complètement brisée...

J'imagine à quel point ça n'a pas dû être évident d'écrire cette scène. Tu as dû t'y projeter, prendre la place de ton personnage. Alors je tiens juste à te féliciter d'avoir réussi à écrire tout simplement. En trouvant les mots. En n'en faisant ni trop ni pas assez. Alors juste bravo.

Pareil pour le sauvetage de Nico par Paz. J'ai vraiment aimé la façon dont tu l'as décrit, tout sonnait juste et vrai. A l'image de l'épisode entier. T'as réussi à me prendre aux tripes avec cet épisode.

Et alors quand Paz débarque chez Marion avec Nico dans ses bras, j'en ai eu des frissons. J'ai mis la musique que j'ai trouvé parfaite sur cette scène. J'étais dedans, c'était vraiment touchant.
J'ai adoré leur réveil aussi. Tous les trois dans le même lit, c'était trop mignon. C'était la petite douceur que j'attendais après toutes ces émotions fortes. En plus en lisant, j'étais en rythme avec la musique et les paroles que tu as écrites. C'était encore plus bouleversant. Là franchement Mig, tu m'as mis une claque. C'était fort.

J'arrive à sentir que maintenant Nico va se reprendre en main et que Paz ne sera plus le connard de larbin qui lui colle aux basques en permanence. Maintenant, il y a un lien fort entre eux, de la confiance mais aussi de l'affection (la dernière phrase le prouve). Affection qu'ils partagent avec Marion. Elle était là pour eux et les a aidé, elle compte pour eux.

Et après ce moment tout en douceur, tu rajoute une scène qui confirme ce que je pensais sur le viol de Nico. Il y a des images. J'avais d'abord pensé à des photos et là il y a une vidéo. Et on dirait que Dwayne prend vraiment plaisir à mater. Il est vraiment glauque et répugnant.

Alors voilà, je pense avoir réussi à ressortir toutes mes pensées sur cet épisode marquant. Je t'applaudis Mig, tu as fait très fort. C'était puissant.


_________________
"Good for you Sparky !!"
avatar
Zacat
Écrivain intergalactique

Messages : 1262
Date d'inscription : 08/11/2009
Age : 30
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Episode 5: Bonnie and Clyde.

Message  Zacat le Jeu 12 Aoû - 21:57

scratch

Je suis revenue voir ma review et en cherchant un passage je suis tombée sur ta réponse dans la mienne. J'ai pas tout compris mais bon... Rolling Eyes

En tout cas, maintenant que je suis là je voulais juste te répondre avec ceci: merci à toi pour ce très bel épisode. Smile

_________________
"Good for you Sparky !!"
avatar
Zacat
Écrivain intergalactique

Messages : 1262
Date d'inscription : 08/11/2009
Age : 30
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Episode 5: Bonnie and Clyde.

Message  Miggy R. le Jeu 12 Aoû - 22:04

oh zut! J'ai pas du tout fait attention ! L'idiote !!!! Je suis désolé, j'étais trop excité !
Embarassed pale
avatar
Miggy R.
Écrivain intergalactique

Messages : 1030
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 33

Voir le profil de l'utilisateur http://miggyrow.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Episode 5: Bonnie and Clyde.

Message  Zacat le Jeu 12 Aoû - 22:05

C'est pas grave, la review est aussi sur echows donc on s'en fiche. Wink

_________________
"Good for you Sparky !!"
avatar
Zacat
Écrivain intergalactique

Messages : 1262
Date d'inscription : 08/11/2009
Age : 30
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Episode 5: Bonnie and Clyde.

Message  Miggy R. le Jeu 12 Aoû - 22:08

Oui pour le coup merci echows!


donc voilà catastrophe réparé ! Pfiou!!!


Shocked Que dire que dire... moi-même pour le coup, ta review m'a mis la claque ! Waouhhhhhhhhh! C'est waouh!!! Si tu as pu être contaminé par le petit grain de folie que contient cet épisode. Super! C'est juste Magique!


Dans ce début, on les voit partager un vrai moment ensemble. Un moment où Nico n'est plus une Malone et Paz n'est plus son garde du corps. Ca ne dure pas longtemps mais on sent un début de complicité naître entre eux. Des liens se tissent très doucement, on sent que y'a rien de gagner mais il y a quelque chose.

Oui, Franchement, est-ce que cela se voit que je me suis marrer de mettre ses deux là dans un espace clos, d'allumer un pétard, de me barrer, et d'observer derrière une tranchée ce qui se passe ! ^^

Et pour l'empêcher de continuer dans sa connerie, Paz ne trouve rien de mieux que d'entrer dans son jeu et de mener la danse à sa place. Il lui donne ce qu'elle voulait et arrive à convaincre les deux victimes de la fermer sous crainte de représailles.

Oui, quel modèle de moralité ce Paz! En même temps, on a pas demandé au jeune homme de faire l'éducation de Nico, juste de veiller à ce que son petit derrière reste frais !

Et quelle mémoire ce Paz, c'est trop bon, il est trop bon dans ce qu'il fait et là on le sent bien. Et puis surtout, il est Argentin! Viva Argentina! Comment t'as deviné? C'est mon pays préféré, mon équipe de foot favorite, mon équipe de rugby favorite, une de mes actrices favorites... Mig, tu es géniale!

lol, je l'ai pas dit pendant la coupe du monde parce que bon... J'aime pas le dire. Va savoir! Mais j'ai un crush irrationnelle depuis petite fille sur Diego Maradona. Même avec les kilos, c'est juste Dieg'. Je suis d'accord, c'est un pays juste fascinant!

Mais bon, la joie de la mention des origines de Paz prend court quand Nico aborde un sujet sensible pour lui, sa famille, et donc Paz qui se défend en remettant une couche de Sonny.

Oui, si seulement elle avait pas ouvert la bouche, il aurait pu en dire plus. Ce qu'il fait si loin de son pays d'ailleurs... ce petit chou! Mais c'est sûre que ces deux-là ont une chose en commun, ils sont né incapable de faire preuve de tact. ^^ Il fallait bien que ça pète à un moment ou un autre. .

Oui, à première vue, ses soeurs s'en tirent mieux. Mais j'aime bien pensé qu'elles se ressemblent et même pousser le vice jusqu'à dire elles ressemblent à leur parents.

Petite parenthèse sur le clin d'oeil à Buffy que j'adore. Very Happy En commençant ma lecture cet aprem, je me disais justement que Nico avait le tempérament d'une tueuse. En même temps je viens de me remettre à la saison 5 et j'ai regardé un épisode pas plus tard que ce matin alors je l'avais encore en tête. ^^

Je suis une grande fan de Buffy moi-même. Le clin d'oeil me tentait trop! Et je trouve que Nico a l'instar des tueuses vit avec un deathwish, une envie de mort depuis un moment déjà.


J'imagine à quel point ça n'a pas dû être évident d'écrire cette scène. Tu as dû t'y projeter, prendre la place de ton personnage. Alors je tiens juste à te féliciter d'avoir réussi à écrire tout simplement. En trouvant les mots. En n'en faisant ni trop ni pas assez. Alors juste bravo.

Je suis vraiment heureuse d'entendre ça! J'ai longtemps tergiversé... Puis je me suis assise mon ordi sur les genoux, et je dois dire que c'était la scène la plus pénible que j'ai jamais eu à écrire... C'était vraiment spécial parce qu'un viol c'est l'une de ses choses que je prends très au sérieux. Je ne voulais pas en faire un cliché. D'être épinglé comme un papillon mort sur une surface de métal... être disséquer comme un cadavre au cours d'une autopsie... Je ne pouvais juste pas en être un cliché. Le fait est que par la suite, Nico se relève de ça... On sait pas comment. Mais elle se réveille à nouveau comme à la fin... comme si le cauchemar était terminé. Mais je pense qu'elle est piégé à tout jamais avec son désir de mort.


J'arrive à sentir que maintenant Nico va se reprendre en main et que Paz ne sera plus le connard de larbin qui lui colle aux basques en permanence.


N'exagérons rien lol... Non mais tu as raison, les choses ont changés cette nuit-là. Plus rien ne sera plus comme avant pour Nico, Paz et Marion.


Et après ce moment tout en douceur, tu rajoute une scène qui confirme ce que je pensais sur le viol de Nico. Il y a des images. J'avais d'abord pensé à des photos et là il y a une vidéo.

Et oui, il y a des images... Une autre petite clé du mystère... Je confirme aussi qu'il y avait des photos. Paz les a rendu à Gloria le soir à l'église. Je ne veux simplement pas savoir quel genre de mère a pu enfanter Dwayne. ^^


Merci pour cette très belle review ! Very Happy Embarassed
avatar
Miggy R.
Écrivain intergalactique

Messages : 1030
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 33

Voir le profil de l'utilisateur http://miggyrow.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Episode 5: Bonnie and Clyde.

Message  Meylleen le Dim 21 Nov - 17:07

Bon je sais que j’ai dit que l’épisode 4 était mon préféré, mais j’ai changé d’avis c’est celui-là mon préféré ! Il est très différent des autres, on a le droit ici à un Road Trip avec Paz et Nico, et un mélange de drame, d’action avec quelques touches d’humour notamment au moment du braquage.

C’est aussi l’occasion de connaître un peu mieux Paz, son passé, ses motivations et de comprendre un peu mieux sa relation avec Gloria et toute l’énergie qu’il met à s’occuper de Nico. Le flash back sur lui et Gloria est d’ailleurs très touchant. Il n’avait rien et on comprend toute la reconnaissance qu’il a envers elle.

Et du côté de Nico, on a une meilleure vision de son état d’esprit. On la sent complètement désespérée et brisée. Et l’état dans lequel la trouve Paz, elle a vraiment atteint le fond et elle ne devait pas s’attendre à s’en sortir.

Après ça, on se retrouve chez Marion et le réveil des trois est très touchant. Au final cet épisode change beaucoup la vision que j’avais de la relation entre Paz et Nico.

Quand à la dernière scène, c’est vraiment un salaud ce Dwayne ! Et avec le contraste de la scène précédente avec Nico, Mario et Paz et celle-ci, c’est encore pire.

Bravo pour cet épisode Mig !

_________________

avatar
Meylleen
Écrivain intergalactique

Messages : 1559
Date d'inscription : 15/03/2010
Localisation : Home sweet home

Voir le profil de l'utilisateur http://meylleen.voila.net/Nebula/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Episode 5: Bonnie and Clyde.

Message  Miggy R. le Lun 22 Nov - 13:21

Merci encore pour cette review !

Bon je sais que j’ai dit que l’épisode 4 était mon préféré, mais j’ai changé d’avis c’est celui-là mon préféré !

En même temps t'as le droit d'avoir plusieurs préférés ! Je suis même pour ! Wink


Il est très différent des autres, on a le droit ici à un Road Trip avec Paz et Nico, et un mélange de drame, d’action avec quelques touches d’humour notamment au moment du braquage.

J'ai voulu me lancer un défi, un petit road movie, une histoire au milieu de l'histoire, un huit-clos façon Tarantino. J'ai voulu déconné un bon coup ! ^___^


C’est aussi l’occasion de connaître un peu mieux Paz, son passé, ses motivations et de comprendre un peu mieux sa relation avec Gloria et toute l’énergie qu’il met à s’occuper de Nico. Le flash back sur lui et Gloria est d’ailleurs très touchant. Il n’avait rien et on comprend toute la reconnaissance qu’il a envers elle.

Oh j'aime bien ton interprétation. Ça me rassure. Le message semble bien passer. Oui, c'était pas un personnage que j'avais beaucoup fait parler avant cet épisode. C'était difficile d'avoir des affinité avec lui sans savoir d'où il venait. Là, je crois que tu as bien compris ce qui le liait à Gloria et Nico.

Et du côté de Nico, on a une meilleure vision de son état d’esprit. On la sent complètement désespérée et brisée. Et l’état dans lequel la trouve Paz, elle a vraiment atteint le fond et elle ne devait pas s’attendre à s’en sortir.

Cette histoire avec Sonny a profondément changé Nico. Elle n'avait que 13 ans. Comme a dit sa mère, Nico n'est plus Nico. Il y a cette brèche dans sa cuirasse qui s'élargit parfois au fil des années. Le fait d'y revenir après tant d'année l'a profondément bouleversé. Elle est désespérée et brisée, mais plus que tout, je crois que je voulais montrer que son corps n'était plus sacré. Que non seulement elle pouvait se dissocier de son corps, mais que ce n'était sans doute pas la première fois qu'elle choisissait cette voie... Son corps n'est plus le sien. C'est le boulot de Paz de le protéger. Sans lui, elle redevient la victime. Parfois elle est même son propre bourreau. Elle n'est plus à l'abri d'elle-même.


Après ça, on se retrouve chez Marion et le réveil des trois est très touchant. Au final cet épisode change beaucoup la vision que j’avais de la relation entre Paz et Nico.

Je crois que c'était le but. En tout cas, je suis sur un nuage.


Quand à la dernière scène, c’est vraiment un salaud ce Dwayne ! Et avec le contraste de la scène précédente avec Nico, Mario et Paz et celle-ci, c’est encore pire.

Exact, je voulais passer d'un scène un peu pure et innocente au dernier niveau de dépravation.
Shock Value ! C'est une façon de pas totalement clôturé l'histoire de Nico et Sonny.


Merci encore pour cette review!
avatar
Miggy R.
Écrivain intergalactique

Messages : 1030
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 33

Voir le profil de l'utilisateur http://miggyrow.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Episode 5: Bonnie and Clyde.

Message  Mr Ious le Mer 26 Oct - 17:25

Je suis comme qui dirait «le cul entre deux chaises». Je ne sais pas vraiment si j’ai aimé cet épisode. C’était assez surprenant. En fait, quand les choses ont commencé à déraper avec le vol à main armé de Nico dans la station essence, j’étais vraiment de plus en plus pris dans l’histoire mais j’étais à moitié convaincu. Je ne m’attendais pas vraiment à ce que Nico puisse agir de cette façon même si elle n’est pas du genre à réfléchir avant de passer à l’action (mais pour une paire de chaussures et un manteau...). Après, on pourrait mettre ça sur le coup de l’émotion après les derniers évènements mais tout le long je me suis demandé si tout cela n'était pas en réalité un rêve. J’ai donc trouvé son attitude un brin exagérée. Bon après, je ne suis pas psychologue et ce n’est pas mon personnage donc je n’ai aucune idée de tout ce qui peut lui passer par la tête.
Ça ne m’a pas empêché de lire cet épisode avec grand intérêt. J’étais vraiment happé dans l’histoire qui n’avait pas vraiment de temps mort. J’avais prévu de lire l'épisode en deux fois et finalement, je l’ai lu d’une traite et bien plus vite que je ne l’aurais pensé.

Pauvre Nico. Qu’est-ce que c’est glauque tout ça. Déjà, elle se fait violer par la gars qu’elle considérait comme son âme sœur quand elle était plus jeune (et si j’ai bien compris par des amis de ce dernier) et maintenant ce sont des motards qui remettent ça. Je me demande où tu trouves la force d’écrire des scènes aussi sombres. Je pense que je deviendrais dépressif au bout d’un moment. En tout cas, ça fait son petit effet et c’est toujours bien écrit avec toute l’intensité qu’il faut et sans tomber dans la vulgarité ou les détails dont on voudrait se passer.
Je suis content qu’au terme de l’épisode, Nico et Paz se rapprochent. Leur relation ne devrait plus être la même après ce qu’ils ont vécu. Je suis également satisfait de voir que Paz s'est tourné vers Marion. D’ailleurs, c’est bizarre parce qu’à la fin quand ils sont tous les trois au lit, je me suis demandé si ça n’allait pas aboutir à un plan à trois (pas uniquement sexuellement). Je trouverais ça bizarre mais pourquoi pas. J’attends de voir ce que tout nous réserve pour la suite.

Sinon, j’ai trouvé que les transitions n’étaient pas assez marquées dans cet épisode, là où on avait une image pour faire séparation dans les précédents.

À bientôt.
avatar
Mr Ious
Météore de la mort

Messages : 6939
Date d'inscription : 15/03/2010
Age : 30
Localisation : Riverdale/Boston/Mill Creek

Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/curious-things/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Episode 5: Bonnie and Clyde.

Message  Miggy R. le Sam 29 Oct - 20:48

Je suis comme qui dirait «le cul entre deux chaises». Je ne sais pas vraiment si j’ai aimé cet épisode.

Lol ! Ben disons que j'ai mal pour ton petit cul ! Plus sérieusement, l'interprétation de chacun est unique. Donc je comprends.


C’était assez surprenant. En fait, quand les choses ont commencé à déraper avec le vol à main armé de Nico dans la station essence, j’étais vraiment de plus en plus pris dans l’histoire mais j’étais à moitié convaincu. Je ne m’attendais pas vraiment à ce que Nico puisse agir de cette façon même si elle n’est pas du genre à réfléchir avant de passer à l’action (mais pour une paire de chaussures et un manteau...). Après, on pourrait mettre ça sur le coup de l’émotion après les derniers évènements mais tout le long je me suis demandé si tout cela n'était pas en réalité un rêve. J’ai donc trouvé son attitude un brin exagérée.

Honnêtement, je ne pense pas que cela a vraiment avoir avec des notions bateau de psychologie. Oui, la moyenne national des gens ne ferait pas un braquage pour des chaussures et un manteau. Et encore... Je dis bien la moyenne national. On m'a braqué à 12 pour une chaîne plaqué or. De plus, si le fait que Nico ai grandi entre Sonny et Renji ne t'avait pas déjà alerter, la première apparition de Nico dans la série faisant du 180 Km dans les rues d'Artichoke aurait dû allumer les signaux d'alerte que Nico est le genre de personne qui n'en a pas grand chose à foutre des lois. A Boston, Bugsy est "Ed Deline". Elle l'a dit à Marion. Nico est sa fille chérie. Il n'y a pas grand chose qu'elle ne puisse s'autoriser dans cette ville. Néanmoins, chaque action a ses conséquences.

Alors oui, bien sûr, sa démarche est extrême et exagéré. Mais je ne suis pas sûr que cela soit subitement éloigné du personnage si tu vois ce que je veux dire. J'avais d'abord écrit cet épisode comme un cadeau d'anniv' à une de mes lectrices préférés ( dédicace) . Il devait se démarquer des autres épisodes tout en restant dans la continuité. J'ai voulu faire de cette épisode un "road-trip US" classique. L'autoroute devient un personnage à part entière. Mes inspirations sont Rodriguez, Tarantino, Riddley Scott. Les scènes sont rythmé, commençant par du Gangsta Rap et finissant par une ballade rock. C'est un exercice de genre que je me suis permis. Après, la mayonnaise prends ou pas. C'est un risque.
Mais j'aime ta réaction peu convaincue. Il en faut aussi.


Je me demande où tu trouves la force d’écrire des scènes aussi sombres. Je pense que je deviendrais dépressif au bout d’un moment. En tout cas, ça fait son petit effet et c’est toujours bien écrit avec toute l’intensité qu’il faut et sans tomber dans la vulgarité ou les détails dont on voudrait se passer.

Toute manière quoi que je fasse. Que je parle de choupette milliardaire dépressive, ou d'avocate bourré de toc rongé par l'ambition, j'ai toujours tendance à aller piocher dans le côté obscur de la force. Je crois que je suis persuadé que c'est dans ces moments-là qu'on voit le meilleur et le pire des gens. L'écriture me sert de pansement cathartique. Cela me permets d'évacuer mes propres frustrations. Cela m'aide plutôt d'écrire ce genre de scène. Cela m'aide parce que malgré toutes ses blessures, Nico reste entière, elle reste elle-même. Elle se lève le matin et va en cours. Elle vit quoi? C'est essentiellement ce que font des millions de victimes dans le monde.

D’ailleurs, c’est bizarre parce qu’à la fin quand ils sont tous les trois au lit, je me suis demandé si ça n’allait pas aboutir à un plan à trois (pas uniquement sexuellement). Je trouverais ça bizarre mais pourquoi pas. J’attends de voir ce que tout nous réserve pour la su
Oui, Nico/Paz/Marion, ils sont liées. J'aime l'idée. C'est vrai je l'ai dit, je ne suis pas opposé à l'idée d'un Threesome sexuelle ou romantique. D'ailleurs l'idée est bien là dans le texte. Il se passe quelques entre ces trois-là. Mais encore faut-il que cela s'intègre à l'histoire? Et avec tout ce qui se passe... rien n'est moins sûre. Qui sait si un membre de ce trio ne clamsera pas avant la fin de saison 1. Hum...

Sinon, j’ai trouvé que les transitions n’étaient pas assez marquées dans cet épisode, là où on avait une image pour faire séparation dans les précédents.

C'est fait exprès. Mais je m'excuse si tu t'ai senti perdu à un moment donné.
À bientôt aussi, et encore merci.
avatar
Miggy R.
Écrivain intergalactique

Messages : 1030
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 33

Voir le profil de l'utilisateur http://miggyrow.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Episode 5: Bonnie and Clyde.

Message  Mr Ious le Dim 30 Oct - 13:48

De plus, si le fait que Nico ai grandi entre Sonny et Renji ne t'avait pas déjà alerter, la première apparition de Nico dans la série faisant du 180 Km dans les rues d'Artichoke aurait dû allumer les signaux d'alerte que Nico est le genre de personne qui n'en a pas grand chose à foutre des lois.

Oui, vu comme ça. Mais il y a quand même un fossé entre ces deux délits mais je vois ce que tu veux dire. Au moins, j'at été surpris par ce pétage de plomb. Je ne l'avais pas vu venir.

Qui sait si un membre de ce trio ne clamsera pas avant la fin de saison 1. Hum...

C'est diabolique de laisser des commentaires de ce genre (qui me donne envie de sauter sur la suite). ^^
Il vont peut-être mourir tout les trois parce que sur le nouvel header du site, on dirait qu'ils sont au Paradis. Suspect

Même si ce n'est pas mon épisode préféré, je pense que c'est celui dont j'ai le plus apprécié la lecture parce que j'étais vraiment à fond dedans, accroché à tes mots.
avatar
Mr Ious
Météore de la mort

Messages : 6939
Date d'inscription : 15/03/2010
Age : 30
Localisation : Riverdale/Boston/Mill Creek

Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/curious-things/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Episode 5: Bonnie and Clyde.

Message  Miggy R. le Lun 31 Oct - 6:11

Je te l'ai dit. Je comprends que l'épisode puisse surprendre. Vraiment, il y a un côté WTF des scènes qui est purement assumé par ce que je me suis dit si je devais m'inspirer de tous les réalisateurs cités plus tôt, la règle d'or serait d'aller à fond dans le drama, de ne mettre aucune barrière.

Une chose est sûre. Je ne crois pas du tout m'être subitement éloigné du personnage de Nico. Bien sûr, depuis la mort de Sonny sa dépression a empiré et elle est plus que perturbé. Mais on est toujours dans la continuité. Cela fait quatre épisodes que j'essayais de faire en sorte que le lecteur ne fasse pas totalement confiance en "miss embrouilles". Je n'étais pas exactement avare en avertissement. Je ne l'ai à aucun moment présenté comme une gentille fille sympathique, étudiante brillante et modérée.
Non, Nico était bien celle qui avait :
- Fait un excès de vitesse sur l'autoroute. Ce n'était même pas sa seule infraction au code de la route selon le FBI. ( Ep1)
- Elle s'est barré six mois en Thaïlande, séchant un semestre entier, et prévenant à peine sa famille. ( Ep1)
- A la veille de son examen, elle est en boîte avec Marion. (Ep2)
- Au cours de cette soirée, elle provoque un groupe de jeune ivrogne et laisse Paz recoller les morceaux. A priori, elle en a strictement rien à foutre qu'il se fasse tabasser.
- Elle ne rate pas une occasion de tester la patience de son garde du corps selon Evan, c'est l'impératrice des emmerdeuses.
- Elle a l'air plus qu'à son aise pour faire face aux sbires de Victor Kiev et défendre Damian au cimetière.
- Ses deux meilleurs amies d'enfance sont deux fils de mafieux.
- Elle boit et fume. (Le fait que Marion demande directe à Paz ce qu'elle a pris, peut laisser penser que ce n'est pas la première fois qu'elle consomme des stupéfiants). (Ep5)
- Il est aussi question d'une Lamborghini appartenant à Renji qu'elle aurait crashé contre un arbre un soir de Noël. (epi 4)

Oui, ce n'est pas la fille la plus équilibrée et modérée du monde, j'en ai bien peur. Je pense que c'était en partie un jeu inconscient pour elle. Bien sûr, elle n'avait pas besoin d'un manteau et d'une paire de godasse. Ce n'était pas un besoin. Mais Nico a souvent tendance à faire dans la provocation, de tester constamment ses limites...les limites de son entourage... celle de Paz... parfois sous le prétexte de s'amuser. C'est aussi simple que ça. Pour l'adrénaline! C'était un jour particulier pour elle. Un jour où elle avait plus que jamais besoin de sortir de "sa vie"... d'oublier qu'elle avait dû assister à la mise en terre d'un vieux souvenir. Alors oui, je maintiens que c'est dans la continuité du personnage. Very Happy

De son côté, Paz est toujours apparu comme quelqu'un qui obéissait à une sorte de code. Il mettra tout en oeuvre pour garder "le cul de Nico frais". Il avait fait une promesse. Paz gets the job done by all means necessary. Par tous les moyens.... ( Même si c'est braquer le serveur d'un resto italien)


Alors là aussi...


Ensuite, oui, ces évènements ont le potentiel pour changer la donne. Il y aura des conséquences. Aussi exagéré soit-elle, ben l'histoire suivra son cours. Very Happy


Je comprends toujours crois-moi que tu n'aies pas accroché à cet épisode. Ce n'est pas du tout grave en soi parce que je vois l'épisode ne t'a pas laissé indifférent et nous as permis de démarrer une discussion. Donc, ce n'est vraiment pas grave. J'espère que tu continueras à prendre du plaisir en lisant Cashmere Mafia. Very Happy



avatar
Miggy R.
Écrivain intergalactique

Messages : 1030
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 33

Voir le profil de l'utilisateur http://miggyrow.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Episode 5: Bonnie and Clyde.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum