Episode 6. Micky Blue Eyes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Episode 6. Micky Blue Eyes

Message  Zacat le Ven 20 Aoû - 13:22

Quel honneur de créer le sujet sur cet épisode, j'aime ouvrir le bal. Very Happy

Donc ça y est J'ai enfin pu reprendre ma lecture de Cashmere Mafia! Et je dois dire que ça m'a manqué. J'avais entreprit mainte fois la lecture de cet épisode 6 et j'avais été autant de fois interrompue dans ma lecture. Mais il est lu et encore une fois c'est un épisode qui m'a beaucoup plu. Moins que le précédent qui m'avait mis une claque mais autant que les quatre premiers. Wink

Pour commencer, j'ai beaucoup aimé la petite dédicace que tu as faite au début, je la trouve belle et touchante. On sent vraiment dans ces quelques mots à quel point elle comptait pour toi.

Puis l'épisode démarre avec Dante. J'aime vraiment de plus en plus ce personnage. Il va au parc et y rencontre Bobby. Ce dernier est en fait une balance. Il est là pour donner des infos à Dante et se sert du chien de sa fille et de sa fille pour le faire. Et bien que Dante n'aime pas du tout Bobby, ce qui se ressent dans leur conversation, il l'écoute jusqu'au bout. Personnellement je suis comme Dante, je ne l'aime pas du tout ce Bobby, et dire que des hommes comme lui existent... Alors le paragraphe où monsieur se plaint, je n'ai aucune pitié, ce sont des excuses à son comportement qu'il cherche. Je pense ne jamais pencher en sa faveur, tout comme Dante en fait.

Ensuite, petite discussion entre frangines, Micky/Lou. Il y a une forte complicité entre elles. Plus qu'avec Nico. On sent qu'elles ont toujours été là l'une pour l'autre. Ca avait déjà été dit pour Nico, elle a grandit dans un milieu différent. Alors bien qu'elles soient toujours là les unes pour les autres, on sent quand même que les deux aînées sont beaucoup plus proches.
Ensemble, elles abordent différents sujets, ça nous permet de connaître leur point de vue actuel. Elles parlent donc de Nico et s'inquiètent sans vraiment s'inquiéter en fait. Elles n'ont pas eu de nouvelles depuis son évasion mais ce n'est rien, c'est Nico, elle doit être en boite. Ca accentue encore un peu le petit détachement qu'elles ont avec leur cadette. Elles parlent brièvement de Sonny et enfin de Damian. Micky a peut-être du mal à cerner Nico par contre elle n'a aucun mal à cerner Lou vis à vis de son ex.

D'ailleurs Lou tombe sur lui au restaurant et leur conversation est bien plus intéressante. Surtout quand ils parlent de la présence de Dam au cimetière. Mais il préfère mentir et je le comprend. Par respect pour Nico mais aussi pour Lou, il est préférable qu'il ne dise pas ce qu'il sait. En tout cas, pas tout de suite, le bon moment n'est pas encore arrivé.

Puis on revient sur Micky qui est en quête de vérité. Et bien qu'elle la connaisse déjà, elle se prend une bonne claque une fois en face. Son mariage est terminé et elle va devoir l'accepter. Mais fragile comme elle est je ne pense pas que ça va être aussi simple.

J'ai adoré la scène Kitty/Dante (surtout que j'adore Brooke Elliott depuis que j'ai vu Drop Dead Diva, avoue que tu as écrit ce rôle juste pour elle Very Happy). S'en suit une conversation forte intéressante entre les trois agents. J'ai beaucoup aimé leurs réflexions et j'ai trouvé les dialogues fluides et bien menés. Ca faisait très vrai, bravo! Et leur conclusion les mène à enquêter sur Nico. En tant que lecteur on se dit qu'ils sont enfin sur la bonne piste mais on verra ce que leur réserve la suite.

On passe à la scène entre Gloria et Carolina. Elles préparent la maison pour les fêtes et bien que toutes les deux aient un rôle très différent, il y a une réelle complicité entre elles. Ce n'est pas juste femme de ménage à employeur. C'est plus que ça, il y a de l'attachement. Comme si Carolina faisait partie de la famille.
Puis Bugsy débarque et met fin à leur discussion qui commençait à dériver sur Sonny. Il est au courant pour Nico et l'intervention de Gloria et il lui en veut de ne pas lui avoir dit. De lui avoir menti. On sent une forte tension entre eux, je dirai même une tension sexuelle et animal. Tous les deux défendent un territoire, une famille. Leur famille. Tension qui est d'ailleurs concrétisée à la fin de la scène.

On retrouve ensuite Nico chez Marion. Elle vient de tout lui dire, ou presque. En tout cas, elle lui a parlé des récents événements. Maintenant, comme le dit si bien Nico, Marion fait partie de la famille. Elle est même invité pour Thanksgiving avec les Malone, au complet. A sa place, j'aurai un peu peur quand même, et en même temps j'aurai hâte d'y être.

J'aime beaucoup la fin avec l'enchaînement des différentes scènes. Ca m'a rappelé ces fins de séries qu'on voit souvent, style Desperate Housewives ou Grey's Anatomy. Il ne manquait qu'une voix off. lol.

Maintenant ta petite note à la fin, je n'avais rien dit sur la précédente mais j'aime bien ce que tu dis. Micky est effectivement une femme fragile, comme il en existe beaucoup et je trouve que tu sais écrire de belles choses avec elle, des scènes qui font très vrais et pas surjouée. Tout en douceur et en émotion, à l'image du personnage.
Quant à Dante, il est définitivement le plus cool de tous! Wink

J'espère à très vite pour la suite, et cette fois sans interruption. Smile

_________________
"Good for you Sparky !!"
avatar
Zacat
Écrivain intergalactique

Messages : 1262
Date d'inscription : 08/11/2009
Age : 30
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Episode 6. Micky Blue Eyes

Message  Miggy R. le Ven 20 Aoû - 19:31

Quel honneur de créer le sujet sur cet épisode, j'aime ouvrir le bal.


Oui, c'est toi qui ouvre le bal, je commence à lire cette review en croisant les doigts . Cela double donc mon stress habituelle quand je commence à lire cette review. Mais c'est super, tu as aimé. Je peux donc souffler. Pffiou, you're back.





Pour commencer, j'ai beaucoup aimé la petite dédicace que tu as faite au début, je la trouve belle et touchante. On sent vraiment dans ces quelques mots à quel point elle comptait pour toi.

Oui, je vais répondre à ça en anglais. C'est clair et concis, l'anglais. C'est une langue d'égoïste.
*Sappy moment*
I wanted people who knows me, even though it's only through my writings, to understand what she means to me, what I've lost, how much I will miss her. I wanted to leave a trace somewhere that I do love her because I can no longer tell her. So just thank you for understanding.
*End of sappy moment*

Alors le paragraphe où monsieur se plaint, je n'ai aucune pitié, ce sont des excuses à son comportement qu'il cherche. Je pense ne jamais pencher en sa faveur, tout comme Dante en fait.
J'ai essayé moi aussi! Lol J'ai voulu lui offrir une excuse. J'ai cherché mais j'ai vite fait le tour. Bobby n'a pas vraiment d'excuses pour faire ce qu'il fait. C'est juste un être humain égoïste parce que des êtres égoïste, ça existe. Alors bon, ainsi va la vie.

Ensuite, petite discussion entre frangines, Micky/Lou. Il y a une forte complicité entre elles. Plus qu'avec Nico. On sent qu'elles ont toujours été là l'une pour l'autre. Ca avait déjà été dit pour Nico, elle a grandit dans un milieu différent. Alors bien qu'elles soient toujours là les unes pour les autres, on sent quand même que les deux aînées sont beaucoup plus proches
.

Oui, je pense que tu as tout à fait cerner la situation. Les trois sœurs sont proche. Mais c'est vrai, Lou et Micky le sont encore plus. La différence d'âge y est sans doute pour beaucoup, l'écart est moins énorme avec Micky. Elles ont grandi ensemble, ont choisi le même "type de vie". Oui, en plus Nico et Micky ne s'entendent pas très bien, leur caractères vraiment opposé. Je n'ai pas besoin de décrire Nico, enfant, parce que c'était certainement un mélange flippant un peu monstrueux de gamine rêveuse et de princesse tyrannique. Elle était à part même là.

D'ailleurs Lou tombe sur lui au restaurant et leur conversation est bien plus intéressante. Surtout quand ils parlent de la présence de Dam au cimetière. Mais il préfère mentir et je le comprend. Par respect pour Nico mais aussi pour Lou, il est préférable qu'il ne dise pas ce qu'il sait. En tout cas, pas tout de suite, le bon moment n'est pas encore arrivé.
Oh oui, le bon moment arrivera-t-il un jour, est la question que je me pose ?! J'ai ma petite idée sur la question bien sûr lol. Mais je pense que Dam est assis sur un siège bien inconfortable.

Puis on revient sur Micky qui est en quête de vérité. Et bien qu'elle la connaisse déjà, elle se prend une bonne claque une fois en face. Son mariage est terminé et elle va devoir l'accepter. Mais fragile comme elle est je ne pense pas que ça va être aussi simple.

Non, c'est le moins que l'on puisse dire. Cela ne sera pas si simple….

J'ai adoré la scène Kitty/Dante (surtout que j'adore Brooke Elliott depuis que j'ai vu Drop Dead Diva, avoue que tu as écrit ce rôle juste pour elle

).
J'avoue tu m'as démasqué ! Mais elle est si mignonne. J'avais envie de lui donner un job ! ^^ Je la gâte en plus! Je mourrais d'envie de pouvoir tapoter les fesses d'un gars avec la tête d'Eric Dane. Miam! Guilty Pleasure!
Oui, maintenant qu'ils ont une piste solide, on se demande combien de temps ça va leur prendre pour remonter la piste.


On passe à la scène entre Gloria et Carolina. Elles préparent la maison pour les fêtes et bien que toutes les deux aient un rôle très différent, il y a une réelle complicité entre elles. Ce n'est pas juste femme de ménage à employeur. C'est plus que ça, il y a de l'attachement. Comme si Carolina faisait partie de la famille.
J'avais un plan générique cette première saison, je devais vous faire rentrer dans la famille avec un grand 'F'. J'ai voulu que cette saison, le lecteur puisse rentrer petit à petit dans la Famille. C'est au fur et à mesure que les subtilités se révèlent. En quoi consiste la Famille? J'avais dit que Carolina dans l'épisode 2 était entièrement dévoué à la famille et là c'était vraiment une manière de le montrer.

Puis Bugsy débarque et met fin à leur discussion qui commençait à dériver sur Sonny. Il est au courant pour Nico et l'intervention de Gloria et il lui en veut de ne pas lui avoir dit. De lui avoir menti. On sent une forte tension entre eux, je dirai même une tension sexuelle et animal. Tous les deux défendent un territoire, une famille. Leur famille. Tension qui est d'ailleurs concrétisée à la fin de la scène.

Quand à la scène avec Bugsy, j'en ai un peu bavé. L'homme m'impressionne. De devoir casser la cuirasse pour voir un peu plus loin… C'est juste dur. Mais j'ai bien aimé ébranlé Gloria. J'aime bien cette femme. Elle pourrait faire un sermon en regardant l'assistance dans les yeux, tout en prévoyant de faire cuire les couilles du prêtre pédophile dans une marmite d'eau bouillante. Je trouve ton interprétation très belle. Ils défendent un territoire. She is the good kind of evil. He is the bad kind. Ils défendent chacun leur propre idée de la famille. Ils sont en fait terriblement semblable par moment dans ce désir irraisonné de vouloir contrôler leur entourage. Leur mariage est branlant sur des fondations fragilisés. Comme quoi rien est parfait. Ils s'aiment mais leur différents sont majeure.

On retrouve ensuite Nico chez Marion. Elle vient de tout lui dire, ou presque. En tout cas, elle lui a parlé des récents événements. Maintenant, comme le dit si bien Nico, Marion fait partie de la famille. Elle est même invité pour Thanksgiving avec les Malone, au complet. A sa place, j'aurai un peu peur quand même, et en même temps j'aurai hâte d'y être.

Oui, apparemment, la perspective de "Rentrer dans la famille" ne fait pas peur plus que ça à la française. Mais bon, je crois que Marion a pris une profonde résolution vis-à-vis de ce petit bout d'être humain qu'était Nico Malone. Elle a décidé d'aller jusqu'au bout, pour satisfaire sa curiosité… pour Nico… qui sait?


J'aime beaucoup la fin avec l'enchaînement des différentes scènes. Ca m'a rappelé ces fins de séries qu'on voit souvent, style Desperate Housewives ou Grey's Anatomy. Il ne manquait qu'une voix off. lol.

Je dois dire que je suis fan de ce genre de pause musicale qui mets tout les personnages en perspective. Bon, les voix off je sais pas faire. Je dirais même je suis vraiment pas fan. Mais pause musicale à deux balles lol … Oh yeah lol! .


Maintenant ta petite note à la fin, je n'avais rien dit sur la précédente mais j'aime bien ce que tu dis. Micky est effectivement une femme fragile, comme il en existe beaucoup et je trouve que tu sais écrire de belles choses avec elle, des scènes qui font très vrais et pas surjouée. Tout en douceur et en émotion, à l'image du personnage.

Oui, ça me fait plaisir ce que tu dis. C'est avant tout ce que je recherche avec elle de la douceur et de l'émotion. Je le dis souvent il m'arrive au début d'une histoire de pas savoir pourquoi un personnage est comme il est. Et puis en quelques épisode, le déclic. Je comprends. Je sais pas si cela t'arrive aussi ? Mais moi, j'ai ces "éclairs de génie" qui me rende toute excitée! J'ai cerné le perso et je vais pouvoir vous guider !


Quant à Dante, il est définitivement le plus cool de tous!


Dante est mon guilty pleasure parce que bon, on va pas mentir, l'histoire aurait du sens sans les flics. Mais je me suis payé le luxe d'avoir la présence de cet homme merveilleux au petit cul si rebondi !^^

J'espère bien moi aussi lire tes reviews prochainement, la manière dont tu abordes les personnages est toujours enrichissante et ça me permets de chercher à mon tour à aller toujours plus loin.
avatar
Miggy R.
Écrivain intergalactique

Messages : 1030
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 33

Voir le profil de l'utilisateur http://miggyrow.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Episode 6. Micky Blue Eyes

Message  thandie le Ven 3 Sep - 18:19



J'ai lu cet épisode à bâtons rompus. Les premières scènes sont très prenantes mais, vers le milieu j'ai moins accroché à certaines séquences. En revanche, les tableaux de la fin sont excellents.

Ah, enfin un épisode centré sur Micky. J'aime ce personnage, elle est douce et fragile à la fois, j'ai l'impression de retrouver un peu d'elle en moi. Bobby l'a complètement bousillé, on ressent de l'empathie pour elle tout le long de l'épisode. J'espère qu'elle va pouvoir dépasser le stade du "je l'aime, pourquoi il a tout gâché" et en venir à celui du "pourquoi j'ai épousé un enfoiré pareil!". La scène du parc en est la parfaite illustration, Bobby est l'image même du mauvais mari et du mauvais père. Toutefois, j'espère que cette image sera nuancée dans les épisodes à venir. Il a beau avoir tous les défauts du monde, il y a bien une part de lui aussi infime soit elle qui est "bonne". En fait, c'est facile de le taxer de salopard comme je l'ai déjà fait. Il faut essayer de comprendre le personnage, le cerner. A mon avis, il s'est laissé embarquer dans un univers pesant, une vie de famille étouffante. Il n'a pas su ou pu maîtriser tous ces éléments et je me dis qu'au départ il voulait fonder une famille avec Micky. Malheureusement, toutes ces histoires de mafias et compagnie, l'autorité de Bugsy...l'ont précipitées dans le précipice.

J'ai adoré la scène du parc. Le parallèle entre Victoria la petite fille pétillante et son papa "indigne" était efficace. Tu décris la joie de vivre, l'insouciance, l'innocence de Victoria avec tant d'authenticité. Tes mots sont simples et touchants. J'ai eu envie de serrer cette gamine dans mes bras tellement elle est mignonne. Mig ou un auteur fasciné par les bébés et les enfants lol. Mis à part cela, cette séquence d'introduction nous apprend que Bobby collabore avec le FBI. Il veut s'éloigner le plus vite des Malone mais pour bénéficier de la protection des témoins, encore faut il qu'il donne de bonnes infos. Si il se débrouille bien, Bobby peut devenir un élément clé dans l'histoire, voyons voir où ça va nous mener tout ça.

En entrant dans les locaux du FBI, la critique n'a jamais bien loin. Manque d'efficace, manque de place pour travailler. Merci qui? Merci Bush! Ca fait plaisir de rencontrer d'autres membres de l'équipe. J'adore Kitty, c'et un vrai soleil, elle irradie tout le monde avec sa bonne humeur (sauf Miko). Ce personnage me fait penser à Garcia d'Esprit Criminels. Par contre Miko est trop froide à mon goût. Même si Benjamin est le maladroit de servir, il est beaucoup plus sympa.

La conversation entre Gloria et Bugsy, je l'ai relu deux fois pour être sûre de tout bien comprendre. Apparemment, Gloria aurait sa part de responsabilité dans le meurtre de Sonny. Elle aurait trempé dans cette affaire pour que Bugsy ne commette pas l'irréparable, qu'il ne retourne pas en tôle. C'est avant tout le geste d'une mère qui veut garder sa famille unie. La réaction de Bugsy, le fait qu'il hausse la voix ça m'a impressionnée. Le mot est un peu fort mais disons qu'il en impose. En l'entendant, on n'a pas envie de le contredire mais plutôt de fermer sa gueule. Leurs ébats sont décrits avec subtilité. Ta description m'a fait pensée à celle de Charlaine Harris dans le premier tome de True Blood, lorsqu'elle décrit la première scène de sexe en Sookie et Bill.

Pour ce qui est de Damien et Lou, je les ai trouvés moins agaçants que dans les épisodes précédents. Je retiendrais les saynètes de la fin. Avec Alicia Keys en music de fond, l'effet est garantie. La scène d'Evan avec sa copine est amusante. J'avais du mal à l'imaginer en concubin et papa. Et lorsqu'il découvre sa voiture, c'est juste génial. Gare à tes fesses Paz! D'ailleurs on entre dans l'intimité de Paz. On n'apprend pas grand chose à part qu'il a un chien et un appartement miteux mais je m'en contenterais pour l'instant. Sinon, Nico a tout raconté à Marion. Paz a brûlé les preuves du crimes et Fred a été appelé sur les lieux de l'incident. En tout cas, ça promet pour la suite avec ces macchabées calcinés sur les bras! Very Happy
avatar
thandie
Inventeur allumé

Messages : 943
Date d'inscription : 14/08/2009
Age : 32

Voir le profil de l'utilisateur http://thandiequoi.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Episode 6. Micky Blue Eyes

Message  Miggy R. le Ven 3 Sep - 22:30

J'ai lu cet épisode à bâtons rompus. Les premières scènes sont très prenantes mais, vers le milieu j'ai moins accroché à certaines séquences. En revanche, les tableaux de la fin sont excellents.

Oh une review! *o* C'est chouette! Merci! Merci! Je m'y attendais pas... C'est super gentil de ta part Thandie! Je suis contente en plus de voir que cette épisode tu l'as quand même trouvé passionnant. Et je comprends ce que tu veux dire quand tu évoque le milieu. Je crois juste qu'après l'épisode 5, c'était impossible de passer au travers d'une baisse de régime. C'était comme un soufflé qui retombe... Je devais reparler de tout le monde, faire avancer l'histoire de tout le monde, remettre l'histoire sur les rails et puis me concentrer sur Micky.

Ah, enfin un épisode centré sur Micky. J'aime ce personnage, elle est douce et fragile à la fois, j'ai l'impression de retrouver un peu d'elle en moi. Bobby l'a complètement bousillé, on ressent de l'empathie pour elle tout le long de l'épisode. J'espère qu'elle va pouvoir dépasser le stade du "je l'aime, pourquoi il a tout gâché" et en venir à celui du "pourquoi j'ai épousé un enfoiré pareil!".

J'aime bien la façon dont tu vois Micky. J'aime bien surtout l'idée que tu as que ce mariage l'a bousillé. Je pense aussi qu'elle s'est épuisé dans un mariage sans trop d'amour, elle s'est acharné à vouloir que son mariage colle avec sa version du Mariage, un peu "conte de fée"... Ce n'est pas de la stupidité, peut-être un brin de naïveté... Mais je pense que parfois on espère tant d'une situation, on espère tant d'une relation que l'on accepte bien des choses pendant longtemps, aveuglément...

La scène du parc en est la parfaite illustration, Bobby est l'image même du mauvais mari et du mauvais père. Toutefois, j'espère que cette image sera nuancée dans les épisodes à venir. Il a beau avoir tous les défauts du monde, il y a bien une part de lui aussi infime soit elle qui est "bonne". En fait, c'est facile de le taxer de salopard comme je l'ai déjà fait. Il faut essayer de comprendre le personnage, le cerner. A mon avis, il s'est laissé embarquer dans un univers pesant, une vie de famille étouffante. Il n'a pas su ou pu maîtriser tous ces éléments et je me dis qu'au départ il voulait fonder une famille avec Micky. Malheureusement, toutes ces histoires de mafias et compagnie, l'autorité de Bugsy...l'ont précipitées dans le précipice.

C'est vrai, je n'ai pas pu lui trouver des excuses pour son comportement indigne. J'ai eu beau chercher.
Disons que Bobby n'est pas tant un mauvais mari qu'il est un être humain avec des défauts. Je ne pense pas avoir pu nuancé dans le futur le fait qu'il est un mauvais mari et un père pas terrible. Même si son portrait s'étoffe au fur et à mesure. D'un autre côté, on a quand même, Damian, anciennement marié avec une Malone, qui lui a choisi de divorcer de Lou. Je veux dire, si Bobby est une chiffe molle menteur et tricheur, c'est avant tout ancré dans son caractère.



J'ai adoré la scène du parc. Le parallèle entre Victoria la petite fille pétillante et son papa "indigne" était efficace. Tu décris la joie de vivre, l'insouciance, l'innocence de Victoria avec tant d'authenticité. Tes mots sont simples et touchants. J'ai eu envie de serrer cette gamine dans mes bras tellement elle est mignonne. Mig ou un auteur fasciné par les bébés et les enfants lol. Mis à part cela, cette séquence d'introduction nous apprend que Bobby collabore avec le FBI. Il veut s'éloigner le plus vite des Malone mais pour bénéficier de la protection des témoins, encore faut il qu'il donne de bonnes infos. Si il se débrouille bien, Bobby peut devenir un élément clé dans l'histoire, voyons voir où ça va nous mener tout ça.

Mdr Razz Je crois que je ne suis pas tant fasciné par les bébés que je le suis par la famille et tous ses composants en général. Je crois aussi que j'ai atteint l'âge où l'horloge biologique vous titille légèrement, où on commence à se projeter dans le futur, et peut-être dans la peau d'un parent. Et c'est vrai les enfants m'intriguent. Dans le cas de Victoria, elle est à cette age de son développement moteur et intellectuel où tout est une source d'expérience. Elle est une ardoise vide, n'a pas encore appris à avoir peur, ou à être blessé par la vie, ou à réfléchir aux problèmes des adultes. Elle est à cette âge franchement magique où rien n'a encore laissé son empreinte sur son petit cœur.
Je suis presque jalouse. Cette gamine, elle veut ouvrir des portes quand elle sera grande et se marier avec Paz, c'est l'un des rêves les plus simples que je connaisse.

En entrant dans les locaux du FBI, la critique n'a jamais bien loin. Manque d'efficace, manque de place pour travailler. Merci qui? Merci Bush! Ca fait plaisir de rencontrer d'autres membres de l'équipe. J'adore Kitty, c'et un vrai soleil, elle irradie tout le monde avec sa bonne humeur (sauf Miko). Ce personnage me fait penser à Garcia d'Esprit Criminels. Par contre Miko est trop froide à mon goût. Même si Benjamin est le maladroit de servir, il est beaucoup plus sympa.

Oui, c'est un peu ma manière d'ancrer la série dans un contexte plus ou moins réaliste. Et oui, c'est de la faute à Bush! Mais je n'invente pas le budget du FBI après 2001 a vraiment été alloué en priorité à la défense du territoire contre le terrorisme. ^^

De plus, on m'a souvent dit que Palomino était beaucoup plus présent que son jeune stagiaire, je crois que je voulais un peu rationaliser tout ça, malgré les écoutes, les flics n'avaient pas non plus toute les réponses du puzzle, expliquer donc ce retard. Ce n'est pas tant que le personnage de Benji est invisible, mais Palomino est assistant-directeur donc c'est un peu normal qu'il démontre des qualités de leader et soit sur le devant de la scène. Ben, il sort de Quantico, il n'est pas titulaire. Il est jeune. Je voulais un peu qu'on comprenne un peu mieux comment ça fonctionne. Expliquer aussi qui était la fameuse Miko qui avait été mentionné plusieurs fois dans les premiers épisodes de la série. Je crois qu'il y a plusieurs sortes d'agents et de flics, il y a ceux qui s'impliquent et ramène le boulot à la maison. Il y a ceux qui garde le boulot au bureau . Comme a souligné Dante, Miko est bien capable de sourire chaleureusement, mais elle ne le fait que devant sa fille et hors du bureau.

Et oui, je dois dire que j'ai un peu pensé à Garcia pour Kitty... Du moins je lui ai emprunté son optimisme et sa bonne humeur. J'ai aussi découvert il y a trois ans le phénomène des Suicides Girls, mes héroïnes. Je trouvais marrant d'avoir un petit personnage comme elle dans l'équipe, même si elle ne s'occupe que de la paperasse.

La conversation entre Gloria et Bugsy, je l'ai relu deux fois pour être sûre de tout bien comprendre. Apparemment, Gloria aurait sa part de responsabilité dans le meurtre de Sonny. Elle aurait trempé dans cette affaire pour que Bugsy ne commette pas l'irréparable, qu'il ne retourne pas en tôle. C'est avant tout le geste d'une mère qui veut garder sa famille unie.

Je pense que Gloria admet surtout avoir dissimulé la vérité à Bugsy sur Nico et Sonny. Elle admet surtout avoir tout fait pour qu'il ne soit pas au courant. As-t-elle quelques choses à voir avec le meurtre de Sonny... Sûrement... Peut-être... Disons qu'au fur et à mesure on en sait un peu plus sur ce qui s'est passé ce soir-là. Entre autre que Bugsy a appris pour Nico de la bouche du père de Sonny le soir de la mort de ce dernier, donc cela se regroupe avec ce que Bobby dit à Dante.

La réaction de Bugsy, le fait qu'il hausse la voix ça m'a impressionnée. Le mot est un peu fort mais disons qu'il en impose. En l'entendant, on n'a pas envie de le contredire mais plutôt de fermer sa gueule. Leurs ébats sont décrits avec subtilité. Ta description m'a fait pensée à celle de Charlaine Harris dans le premier tome de True Blood, lorsqu'elle décrit la première scène de sexe en Sookie et Bill.
Je dois dire que j'ai aimé présenté Bugsy comme un bon père de famille, un mari dévoué et amoureux, un grand-père très cool, au début de la série. C'est essentiellement ce qu'il est. Mais l'autre partie c'est qu'il est quand même à la tête d'une organisation mafieuse. Ce n'est pas un gentil chaton... C'est plutôt un lion... Donc je suis contente que sans qu'il te fasse peur, il t'impressionne quand même, un peu comme un fauve reste impressionnant même en captivité.

Mais c'est vrai qu'ici, j'ai pris plaisir à confronté Gloria et Bugsy... Gloria qui n'a rien de la petite femme passive et docile... Elle est loin de l'innocence. Il y a une part essentielle de ce personnage que je commence à peine à esquisser dans ce personnage. Son égoïsme. Une mère, c'est fichtrement égoïste quand même. Cette idée je la tiens de ma grand-mère... Wink Gloria a un pouvoir sur Bugsy. Elle a sa confiance. Elle le couvre. She's got his back" . Mais en même temps, elle est parfois l'ennemie de Bugsy.
Ces rapports de force qu'on ne soupçonne pas au premier abord, j'ai bien aimé les exploré... Peut-être à la manière de Charlaine Harris pour qui la sexualité est un des fondements des rapports humains... En même temps, ce n'était pas voulu. Tu me connais bien pour savoir la place de la sexualité et de la sensualité dans mes écrits. Je trouve cette scène étonnamment violente quand je la relis. Et ce n'est pas parce que je mets en scène les " vieux de la vieille", Personne et sa femme Nepala. Non, c'est juste qu'il font preuve d'une tel autorité pour affirmer leur désir à chacun. Donc au final, j'apprécie la comparaison à Charlaine, je suis même flatté. Merci! Embarassed


Pour ce qui est de Damien et Lou, je les ai trouvés moins agaçants que dans les épisodes précédents.

Je comprends... Disons que pour Damian et Lou... les choses commencent à se compliquer, comme je te l'avait annoncé. Il y a beaucoup de non-dits... beaucoup de sujets qu'ils évitent.

Je retiendrais les saynètes de la fin. Avec Alicia Keys en music de fond, l'effet est garantie.

Yeah! J'adore assurer les fins d'épisode. ^^ cheers J'aime bien les quatre minutes musicale en fin d'épisode, mon côté disciple de Shonda Rhymes ou Damon lindelof ou Carlton Cuze...

La scène d'Evan avec sa copine est amusante. J'avais du mal à l'imaginer en concubin et papa. Et lorsqu'il découvre sa voiture, c'est juste génial. Gare à tes fesses Paz!

C'est normal j'ai toujours volontairement laissé de côté, son autre vie ! Et puis Evan aime se promener avec des poufs autant qu'il aime conduire sa Mustang. C'est bien la vie de gangster mais on a au fur et à mesure des attaches... etc...

En plus, là on prépare Thanksgiving parce que comme Marion, le lecteur a été introduit dans la famille, ça y est. And Thanksgiving gonna be one of those party, Girl !

D'ailleurs on entre dans l'intimité de Paz. On n'apprend pas grand chose à part qu'il a un chien et un appartement miteux mais je m'en contenterais pour l'instant.

Tu apprends quand même ce qu'il y a de marqué sur son passeport et son visa. Razz

Et puis Miggy et les gros chiens !!! I love you

En tout cas, ça promet pour la suite avec ces macchabées calcinés sur les bras!

C'est sûr! En tout cas y a rien à jeter dans ta review ! Merci encore pour ce petit moment de bonheur, Beloved ! J'espère que tu apprécieras la suite. J'ai hâte de lire ton avis ! ^^
avatar
Miggy R.
Écrivain intergalactique

Messages : 1030
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 33

Voir le profil de l'utilisateur http://miggyrow.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Episode 6. Micky Blue Eyes

Message  thandie le Ven 3 Sep - 22:43

Ah oui, le passeport de Paz, j'avais complétement oublié. D'ailleurs, il s'appelle Javier et je me demande si en fait ce n'est pas Javier, le fils soit disant mort des Malone. Je me dis que les parents ont été capables de faire croire à son décès et de l'exilé en Argentine. A ce moment, je comprendrais mieux cette relation trés proche qu'il a avec Gloria. En même, je ne me rappelle si tu avais mentionné à quel âge était mort leur fils. Si ça se trouve ma théorie soapesque est complétement farfelue. Laughing

L'amour de Mig pour les gros toutous, je l'avais déjà remarqué depuis Jaguar, lol.
avatar
thandie
Inventeur allumé

Messages : 943
Date d'inscription : 14/08/2009
Age : 32

Voir le profil de l'utilisateur http://thandiequoi.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Episode 6. Micky Blue Eyes

Message  Miggy R. le Ven 3 Sep - 23:04


Oh! C'est une bonne petite théorie ! Soapesque et tout! Mais pas impossible, je dois dire... Je n'ai pas mentionné à quel âge est mort Javier donc j'ai pas envie que tu exclue ta théorie ! ^^
Ah Jag' ! Il me manque tiens !
avatar
Miggy R.
Écrivain intergalactique

Messages : 1030
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 33

Voir le profil de l'utilisateur http://miggyrow.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Episode 6. Micky Blue Eyes

Message  thandie le Ven 3 Sep - 23:09

Si c'est ça...mince...et dire que j'ai vu Nico et Paz en tant que ship...ça me ferait bizarre. Ne me dites pas que Mig a osé flirté avec l'inceste? Laughing
avatar
thandie
Inventeur allumé

Messages : 943
Date d'inscription : 14/08/2009
Age : 32

Voir le profil de l'utilisateur http://thandiequoi.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Episode 6. Micky Blue Eyes

Message  Miggy R. le Ven 3 Sep - 23:16

Nico et Paz, un ship! En voilà une idée intéressante ! Je me sens bien nipponne du coup ( ca reste dans le thème de la soirée) , flirtant avec les tabous ! Very Happy Ah... peut-être que j'ai la mentalité un peu pervers ou...pas. Twisted Evil
avatar
Miggy R.
Écrivain intergalactique

Messages : 1030
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 33

Voir le profil de l'utilisateur http://miggyrow.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Episode 6. Micky Blue Eyes

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum