1.01 - Parce qu'on ne sait jamais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

1.01 - Parce qu'on ne sait jamais

Message  Mr Ious le Sam 12 Fév - 13:33

Deuxième lecture de l'épisode pilote pour bien me remettre dans la bain avant de me jeter corps et âme dans la bêta-lecture de la suite. Si tu as encore mon ancienne review, tu pourras me la passer ? J'aimerais bien la comparer avec celle-ci.

Pour commencer, j'ai envie de souligner une nouvelle fois la bonne idée d'avoir fait une introduction à la websérie, où tu prends le temps de poser tes personnages. Je trouve que ça donne plus de force à ton pilote étant donné qu'on connaît déjà le petit groupe de six au centre de ton histoire. Sans cette présentation, ça aurait pu paraître un peu superficiel (je suis pas sûr que ça soit le bon mot à employer mais c'est le seul qui me vient en tête).

J'ai beaucoup aimé la scène de l'enterrement du père d'Angelina.
Ce que tu écris est plein de réalisme, cette envie de ne pas pleurer, d'essayer de rester fort. Voilà, c'était très bien écrit.
On ajoute à ça une petite touche de mystère avec la présence d'Elena aux funérailles et les paroles de la mère d'Angelina qui l'accuse d'être à l'origine de la mort de son mari.

On passe ensuite à la rentrée des classes à la SAS. C'est peut-être la partie que j'ai le moins aimé dans l'épisode (tout en ayant aimé cela dit, hein) mais elle était nécessaire. C'est la première prise de contact entre les colocataires et ça permet d'établir les rapports entre eux, les premières impressions.

La palme de ma scène préférée revient à celle où Elena parle avec Logan dans son bureau. On sent vraiment qu'il y a quelque chose qui se passe, cette tension entre les deux directeurs. Il y a clairement un danger et tu n'en dis pas plus. On sait juste qu'il est apparenté à des êtres surnaturels. C'est juste ce qu'il faut pour donner envie de connaître la suite.
Et ce que j'ai aussi apprécié, c'est cette espèce d'univers que tu crées avec les différentes agences, l'existence d'un Conseil Mondial. Bref, j'aime beaucoup cet aspect et j'espère que ça sera encore plus développé dans la suite.
J'ai beaucoup aimé les échanges entre Elena et Logan.

Le passage du premier cours était intéressant également. Il nous permet de voir un peu ce que peut-être le quotidien à la SAS sans non plus en dévoiler trop. C'est peut-être un peu dommage cela dit. Des explications sur cette histoire de pouvoirs auraient été les bienvenues, surtout dans un pilote.

Aaron apparaît dans cette version comme un personnage beaucoup plus important, j'ai l'impression. Ça me paraît être une bonne chose d'avoir aussi dans son cast un agent expérimenté.

Si je devais évoquer un point négatif à ce pilote, c'est l'absence de cliffhanger à la fin de l'épisode. C'est vraiment un élément que j'aime beaucoup retrouver. Au lieu de ça, on suit Chelsea dans son sprint...mais peut-être est-ce en quelque sort un clin d'oeil au pouvoir qu'elle va développer (lévitation ou vol...qui sait).
Mais on peut tout à fait te pardonner cela étant donné qu'il y a quand même la mort sur le père d'Elena et ce qui se trame dans le monde de ces agents bien particuliers, qui sont là pour nous faire revenir.

Je ne sais plus si l'intrigue concernant Lucas a été abordée dans l'introduction.

Voilà. Pour le moment, ton histoire paraît solide à première vue avec cet univers qu'on voit en arrière plan mais qui je suis sûr prendra davantage d'importance par la suite.
Je rajouterai que j'aime beaucoup ton style et que je déteste Raphaël pour l'instant.

@ très bientôt ! Very Happy
avatar
Mr Ious
Météore de la mort

Messages : 6939
Date d'inscription : 15/03/2010
Age : 30
Localisation : Riverdale/Boston/Mill Creek

Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/curious-things/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1.01 - Parce qu'on ne sait jamais

Message  Linoa le Sam 12 Fév - 16:17

Merci pour cette review, Guigui, ça m'a fait plaisir Very Happy
Bon, alors je vais y aller de mon petit commentaire, comme d'habitude. En ce qui concerne la rentrée des classes, c'est aussi le moment que j'aime le moins, et que je trouve le plus barbant à écrire. C'est pour cette raison que je je ne m'y suis pas attardée et que j'ai essayé d'être la plus brève possible ^^'

En effet, il existe tout un monde à part constitué d'Agences, d'écoles... qui est plus ou moins développé au début de la saison, mais qui le sera vers la fin de la saison, surtout, avec la description entre autres d'une Agence. Et tout ce petit monde possède un bon nombre de secrets.

Aaron est un bel enfoiré, soit dit en passant, mais je l'aime bien quand même et c'est pour cette raison que son rôle est bien développé dans cette nouvelle version xD Bon, après, il n'a pas dévoilé tout ce qu'il cache, et même moi j'en ignore encore une partie ^_^

Pour le cliffhanger, c'est vrai, il n'y en a pas. Mais je suis le genre de personnes à aimer prendre son temps, et dans la toute première version, c'était le calme plat durant une grande partie de la saison ! Mais rassure-toi, le lot d'actions arrivera très rapidement.

Walà, merci encore et à bientôt !
avatar
Linoa
Plume de l'espace

Messages : 264
Date d'inscription : 18/04/2010
Age : 23
Localisation : Bourgogne. Vin, moutarde et escargots.

Voir le profil de l'utilisateur http://lightandshade.ws.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1.01 - Parce qu'on ne sait jamais

Message  Mister D le Lun 6 Aoû - 0:49

Me voilà du côté de Light and Shade pour le pilot.

Tout d'abord, comme Guigui, j'ai beaucoup aimé la première scène, l'enterrement. On a l'impression que c'est la scène "de départ" dans le sens où elle se situe dans le passé, par rapport au reste de l'épisode. A partir de là, on voit qu'il se passe des choses, des choses qu'on ignore et qu'on est pas les seuls à ignorer apparemment. Chose que l'on voit se confirmer lors de la discussion entre Elena et Logan. On voit que malgré cette rentrée qui n'est assombrie que par la mauvaise humeur de quelques élèves, des choses plus graves se passent. J'ai hâte d'en savoir plus en tout cas, c'est intriguant !

Au niveau des personnages, je les aime bien pour le moment. J'ai pas vraiment de préférences, ni de personnages que je déteste et c'est une bonne chose. J'aurais mes chouchous au fil des épisodes. Il faut que je m'attache à eux et que j'apprenne à mieux les connaître.

Les études à la SAS durent 6 ans, si j'ai bien retenu. Ca veut dire que tu vas faire 6 saisons, une saison/an ou pas du tout ?

J'ai été ravi de me lancer dans la lecture du pilot, depuis le temps que je voulais le faire ! A bientôt Linoa, parce qu'on sait jamais... je pourrais revenir ! *sors*


_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
avatar
Mister D
Météore de la mort

Messages : 5092
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1.01 - Parce qu'on ne sait jamais

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum