WS Star n°3 : vos questions à Miggy, auteur de PAR #

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

WS Star n°3 : vos questions à Miggy, auteur de PAR #

Message  Gaetan le Ven 1 Jan - 23:10

Durant tout le mois, Miggy tentera de répondre à toutes vos questions concernant sa websérie. Vous pouvez dès à présent commencer à poser vos questions et cela jusqu'au dernier jour de janvier. Smile

Aresya a écrit:Je m'excuse d'avance de mon manque d'originalité dans les questions ! ^^'

Peux-tu nous raconter la naissance du titre : Park Avenue's Royalty ?
Quelles sont tes sources d'inspiration pour PAR ?
Que représente PAR à tes yeux d'auteur ?
Quelle place laisses-tu à l'improvisation dans PAR ?


Dernière édition par Gaetan le Dim 9 Jan - 12:55, édité 2 fois
avatar
Gaetan
Écrivain intergalactique

Messages : 2165
Date d'inscription : 06/07/2009
Age : 33

Voir le profil de l'utilisateur http://suspected.voila.net/index2.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: WS Star n°3 : vos questions à Miggy, auteur de PAR #

Message  Gaetan le Dim 3 Jan - 20:16

Quel est ton épisode préféré de la saison ?
Avec quel personnage prends-tu le plus de plaisir en écrivant ?
Comment as-tu choisi ton casting ?
avatar
Gaetan
Écrivain intergalactique

Messages : 2165
Date d'inscription : 06/07/2009
Age : 33

Voir le profil de l'utilisateur http://suspected.voila.net/index2.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: WS Star n°3 : vos questions à Miggy, auteur de PAR #

Message  Miggy R. le Lun 4 Jan - 18:46

Very Happy Merci pour les questions, je vais faire de mon mieux pour répondre .

@ Aresya

Peux-tu nous raconter la naissance du titre : Park Avenue's Royalty ?

Bon, voyons voir... Mamie Mig va commencer à Radoter... En 2004, j'avais commencé la publication d' Athina, ma deuxième websérie. Elle se déroulait dans le même univers mondain New-Yorkais, à Paddington School, et la ville imaginaire de Cavencove. On pouvait y retrouver la plupart des personnages presque tel que nous les connaissons maintenant, à l'exception que c'était un teen drama, à une époque ou Gossip Girl ne passait pas encore sur les petits écrans et les livres étaient inconnue en France. J'ai publié deux épisodes. Mais après plusieurs crash d'ordis, je me suis un peu éloigné du projet. En 2006, j'avais pour le moins mûri et mon histoire aussi. J'étais très influencé chick-lit à l'époque. Je voulais en faire un récit de femmes avant tout. Un récit de femmes et pas d'ados... Elle ne devait plus être centré sur Athina, alors j'ai cherché un titre plus générique. Park Avenue's Princesses... était mon premier choix. Mais j'étais encore hésitante. Cela me paraissait un peu trop Disney Channel. Je voulais faire de cette ws un conte moderne. L'histoire de petites princesses toutes plus différentes les unes que les autres... Ça a donné Modern Tales of Park Avenue's Royalty. Mais c'était long et un peu prétentieux, j'ai décidé d'abréger. Park Avenue's Royalty... Je me souviens même avoir demandé son avis, à mes Specials Friendz Nem, Giminy et Sunshine. Elle m'ont aidé à trancher. Si je sors un livre, je reviendrais peut-être à la version longue et prétentieuse lol ! Very Happy


Quelles sont tes sources d'inspiration pour PAR ?


Tout, de l'actualité à une chanson de Britney Spears, peut me servir de moteur. Je dois avouer quand même, avoir été encouragé à écrire PAR à une époque où la Chick-lit faisait un grand boom. Le temps des histoires de femmes... C'était le temps de "Bridget Jones", de "Confession d'une Accro au shopping", des "Blondes Bergdorf". C'est le temps où j'ai vraiment appris à découvrir Jane Austen en long, en large, en diagonale. Mig voue un certain culte à Jane Austen, Toni Morrison, et Louisa May Alcott. Les trois ont bercé mon enfance à leurs manière.
J'ai vaguement lu le premier bouquin Gossip Girl mais je ne me suis pas attardé dessus, car je considère cette série de livre assez mal écrite. Par contre, j'ai pillé la collection Red ink à une époque.
Je regardais et regarde toujours Desperate Housewives... J'ai d'ailleurs beaucoup été inspiré par la qualité de la narration de cette série.
J'aime beaucoup cette forme de narration"gossip". Les personnages y sont exposés sans fioritures sans arrangements. On ne vous fait pas croire qu'ils sont gentils. Non, ils sont dénudé mais en même temps garde un certain mystère.

J'aime écrire en écoutant de la musique. Plus la musique colle à la scène, plus je me sentirais connecté à l'évènement. Pour parler de mes influences musicales, je pense que vous l'avez remarqué, j'écoute tout et n'importe quoi. On peut tout aussi bien trouver du Métal, lol que du Dancehall.

Mes voyages aussi m'inspirent. J'ai visité un peu plus de 49 villes dans je crois plus ou moins 9 ou 10 pays différent . J'ai vu pas mal de choses. J'ai pas mal de souvenirs.

Internet. J'adore surfer sur le net. Je passe du coq à l'âne grâce à google. J'aime faire des visites virtuelles d'appartements, ou de maison. J'aime faire des recherches insolites sur google.


Que représente PAR à tes yeux d'auteur ?


PAR est un part de moi. C'est un de mes univers. J'ai créé cette communauté de toute pièce et ça fait un moment que l'histoire et ses personnages m'accompagnent. PAR est un de mes projets les plus abouties. J'explique souvent que j'ai du mal à terminer une histoire, parce qu'en vérité je ne me vois pas quitter ces personnages. En même temps, PAR est un défi avec moi-même, justement parce qu'il est l'un de mes projets les plus abouties. Je ne peux m'empêcher de vouloir faire des retouches. ( amélioré une description ici, anéantir des incohérences là).


Quelle place laisses-tu à l'improvisation dans PAR ?


On peut dire que 35% de PAR est planifié, 25% est la conséquences logique des actions des personnages, 40% est laissé à l'improvisation. J'ai plusieurs version d'un même épisode, plusieurs versions d'une scène. A la dernière minute, il m'arrive même de rajouter des scènes. J'ai besoin d'une certaine liberté, savoir que je peux changer les choses à tout moment. Dans un certain épisode de la saison, un des personnages principaux est passé à deux doigts d'être mis en terre avec les marguerites. Et puis au dernier moment, je me suis dit. Non, ce serait la facilité. J'ai vraiment l'impression d'être une déesse dans mon univers alors il est important que je conserve la liberté de créer et défaire à ma guise. C'est pour ça que je ne planifie jamais au millimètre près les choses.


@ Gaetan

Quel est ton épisode préféré de la saison ?

C'est difficile à dire ! Ah, j'ai envie de dire l'épisode 8, Penguin People, parce que presque tous les personnages sont présent. Mais je vais dire l'épisode 9 " Holiday My world with a Touch of Drama" parce que j'ai absolument pris mon pied en l'écrivant. Mes doigts en tremblent encore d'excitation. Mon coeur bat à deux cent à l'heure.


Avec quel personnage prends-tu le plus de plaisir en écrivant ?


Autre question difficile. J'hésite entre Madchen et Athina. Je ne peux pas choisir. Madchen est vraiment complexe pour moi. Elle est comme un monstre mythologique, ce que les gens disent d'elle, ce qu'elle montre d'elle, ce qu'elle est en réalité. J'adore m'amuser avec tous ses aspects. Athina, parce qu'elle est essentiellement dépourvue d'inhibition. Elle dit aussi tout ce qu'il lui passe par la tête. Cela me laisse une grande marge de liberté.

Comment as-tu choisi ton casting ?

Essentiellement grâce à des coups de coeur, parfois en faisant des recherches... Je prends beaucoup de plaisir à chercher le casting. Je sais que certains trouvent ça pénible. Mais en créant le perso, j'ai toujours une idée assez précise de sa description. Il arrive même que sa description correspondent déjà à un acteur. Je pense à Athina, Madchen, Kimani et Gia. Pour d'autre, je suis tomber par hasard sur eux dans les semaines suivant la création, comme une rencontre réalisateur-acteur IRL, cela s'est passé au détour d'un film ou une série. Ali Larter dans Varsity Blues, Norman Reedus dans Blade II, Sendhil Ramamurthy dans Heroes. J'ai trouvé d'autre en cherchant sur le net et je me suis pris d'une passion pour l'acteur. Quand j'ai des coups de coeur pour des acteurs, j'aime bien leur donner un job dans mes projets. Comme tiens mon hommage à Chuck Bass, Ed Westwick dans The sun also Rises... Les webséries ne sont pas là pour se prendre la tête vraiment. Alors c'est vrai que je m'amuse avec la rubrique 'Cast'.
avatar
Miggy R.
Écrivain intergalactique

Messages : 1030
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 33

Voir le profil de l'utilisateur http://miggyrow.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: WS Star n°3 : vos questions à Miggy, auteur de PAR #

Message  thandie le Dim 17 Jan - 18:04

Pourquoi avoir choisi New York City comme le lieu de l'action?
avatar
thandie
Inventeur allumé

Messages : 943
Date d'inscription : 14/08/2009
Age : 32

Voir le profil de l'utilisateur http://thandiequoi.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: WS Star n°3 : vos questions à Miggy, auteur de PAR #

Message  Miggy R. le Ven 22 Jan - 19:08

Pourquoi avoir choisi New York City comme le lieu de l'action?

Je dois dire que j'ai pensé une ou deux fois à déplacer la websérie dans Paris, 16ème. Mais j'ai vite compris que j'avais plus de liens avec New York, (une ville que je ne connaissais pourtant que de noms à une époque) qu'avec Paris. La société américaine me fascine réellement. C'est d'ailleurs ce qui essentiellement m'a poussé à entreprendre des études dans ce sens. Dans mes écrits, je peux aller au bout de mon fantasme et devenir américaine à travers mes personnages. C'est pour cela qu'il est le décor de mes histoires. Enfin il y a deux ans maintenant, j'ai pu passer quelques semaines à New York et je me suis sentie bien dans cette ville. Vraiment bien ! Au point d'avoir développer en moins de deux jours mes petites habitudes, mes traditions.... Je n'ai eu aucun mal à repenser mes héroïnes dans ce décor.
avatar
Miggy R.
Écrivain intergalactique

Messages : 1030
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 33

Voir le profil de l'utilisateur http://miggyrow.com

Revenir en haut Aller en bas

Miggy parle de Park Avenue's Royalty

Message  Gaetan le Lun 1 Mar - 20:51

WS Star n°3 : vos questions à Miggy, auteur de Park Avenue's Royalty

Dans le cadre de la WS Star de janvier-février consacrée à sa websérie Park Avenue's Royalty, Miggy a répondu à toutes les questions qui lui ont été posées.

http://miggyrow.free.fr/Miggyrow_Projects/PAR.html

Aresya : Peux-tu nous raconter la naissance du titre : Park Avenue's Royalty ?

Bon, voyons voir... Mamie Mig va commencer à Radoter... En 2004, j'avais commencé la publication d' Athina, ma deuxième websérie. Elle se déroulait dans le même univers mondain New-Yorkais, à Paddington School, et la ville imaginaire de Cavencove. On pouvait y retrouver la plupart des personnages presque tel que nous les connaissons maintenant, à l'exception que c'était un teen drama, à une époque ou Gossip Girl ne passait pas encore sur les petits écrans et les livres étaient inconnue en France. J'ai publié deux épisodes. Mais après plusieurs crash d'ordis, je me suis un peu éloigné du projet. En 2006, j'avais pour le moins mûri et mon histoire aussi. J'étais très influencé chick-lit à l'époque. Je voulais en faire un récit de femmes avant tout. Un récit de femmes et pas d'ados... Elle ne devait plus être centré sur Athina, alors j'ai cherché un titre plus générique. Park Avenue's Princesses... était mon premier choix. Mais j'étais encore hésitante. Cela me paraissait un peu trop Disney Channel. Je voulais faire de cette ws un conte moderne. L'histoire de petites princesses toutes plus différentes les unes que les autres... Ça a donné Modern Tales of Park Avenue's Royalty. Mais c'était long et un peu prétentieux, j'ai décidé d'abréger. Park Avenue's Royalty... Je me souviens même avoir demandé son avis, à mes Specials Friendz Nem, Giminy et Sunshine. Elle m'ont aidé à trancher. Si je sors un livre, je reviendrais peut-être à la version longue et prétentieuse lol ! Very Happy

Aresya : Quelles sont tes sources d'inspiration pour PAR ?

Tout, de l'actualité à une chanson de Britney Spears, peut me servir de moteur. Je dois avouer quand même, avoir été encouragé à écrire PAR à une époque où la Chick-lit faisait un grand boom. Le temps des histoires de femmes... C'était le temps de "Bridget Jones", de "Confession d'une Accro au shopping", des "Blondes Bergdorf". C'est le temps où j'ai vraiment appris à découvrir Jane Austen en long, en large, en diagonale. Mig voue un certain culte à Jane Austen, Toni Morrison, et Louisa May Alcott. Les trois ont bercé mon enfance à leurs manière.
J'ai vaguement lu le premier bouquin Gossip Girl mais je ne me suis pas attardé dessus, car je considère cette série de livre assez mal écrite. Par contre, j'ai pillé la collection Red ink à une époque.
Je regardais et regarde toujours Desperate Housewives... J'ai d'ailleurs beaucoup été inspiré par la qualité de la narration de cette série.
J'aime beaucoup cette forme de narration"gossip". Les personnages y sont exposés sans fioritures sans arrangements. On ne vous fait pas croire qu'ils sont gentils. Non, ils sont dénudé mais en même temps garde un certain mystère.

J'aime écrire en écoutant de la musique. Plus la musique colle à la scène, plus je me sentirais connecté à l'évènement. Pour parler de mes influences musicales, je pense que vous l'avez remarqué, j'écoute tout et n'importe quoi. On peut tout aussi bien trouver du Métal, lol que du Dancehall.

Mes voyages aussi m'inspirent. J'ai visité un peu plus de 49 villes dans je crois plus ou moins 9 ou 10 pays différent . J'ai vu pas mal de choses. J'ai pas mal de souvenirs.

Internet. J'adore surfer sur le net. Je passe du coq à l'âne grâce à google. J'aime faire des visites virtuelles d'appartements, ou de maison. J'aime faire des recherches insolites sur google.

Aresya : Que représente PAR à tes yeux d'auteur ?

PAR est un part de moi. C'est un de mes univers. J'ai créé cette communauté de toute pièce et ça fait un moment que l'histoire et ses personnages m'accompagnent. PAR est un de mes projets les plus abouties. J'explique souvent que j'ai du mal à terminer une histoire, parce qu'en vérité je ne me vois pas quitter ces personnages. En même temps, PAR est un défi avec moi-même, justement parce qu'il est l'un de mes projets les plus abouties. Je ne peux m'empêcher de vouloir faire des retouches. ( amélioré une description ici, anéantir des incohérences là).

Aresya : Quelle place laisses-tu à l'improvisation dans PAR ?

On peut dire que 35% de PAR est planifié, 25% est la conséquences logique des actions des personnages, 40% est laissé à l'improvisation. J'ai plusieurs version d'un même épisode, plusieurs versions d'une scène. A la dernière minute, il m'arrive même de rajouter des scènes. J'ai besoin d'une certaine liberté, savoir que je peux changer les choses à tout moment. Dans un certain épisode de la saison, un des personnages principaux est passé à deux doigts d'être mis en terre avec les marguerites. Et puis au dernier moment, je me suis dit. Non, ce serait la facilité. J'ai vraiment l'impression d'être une déesse dans mon univers alors il est important que je conserve la liberté de créer et défaire à ma guise. C'est pour ça que je ne planifie jamais au millimètre près les choses.

Gaetan : Quel est ton épisode préféré de la saison ?

C'est difficile à dire ! Ah, j'ai envie de dire l'épisode 8, Penguin People, parce que presque tous les personnages sont présent. Mais je vais dire l'épisode 9 " Holiday My world with a Touch of Drama" parce que j'ai absolument pris mon pied en l'écrivant. Mes doigts en tremblent encore d'excitation. Mon coeur bat à deux cent à l'heure.

Gaetan : Avec quel personnage prends-tu le plus de plaisir en écrivant ?

Autre question difficile. J'hésite entre Madchen et Athina. Je ne peux pas choisir. Madchen est vraiment complexe pour moi. Elle est comme un monstre mythologique, ce que les gens disent d'elle, ce qu'elle montre d'elle, ce qu'elle est en réalité. J'adore m'amuser avec tous ses aspects. Athina, parce qu'elle est essentiellement dépourvue d'inhibition. Elle dit aussi tout ce qu'il lui passe par la tête. Cela me laisse une grande marge de liberté.

Gaetan : Comment as-tu choisi ton casting ?

Essentiellement grâce à des coups de coeur, parfois en faisant des recherches... Je prends beaucoup de plaisir à chercher le casting. Je sais que certains trouvent ça pénible. Mais en créant le perso, j'ai toujours une idée assez précise de sa description. Il arrive même que sa description correspondent déjà à un acteur. Je pense à Athina, Madchen, Kimani et Gia. Pour d'autre, je suis tomber par hasard sur eux dans les semaines suivant la création, comme une rencontre réalisateur-acteur IRL, cela s'est passé au détour d'un film ou une série. Ali Larter dans Varsity Blues, Norman Reedus dans Blade II, Sendhil Ramamurthy dans Heroes. J'ai trouvé d'autre en cherchant sur le net et je me suis pris d'une passion pour l'acteur. Quand j'ai des coups de coeur pour des acteurs, j'aime bien leur donner un job dans mes projets. Comme tiens mon hommage à Chuck Bass, Ed Westwick dans The sun also Rises... Les webséries ne sont pas là pour se prendre la tête vraiment. Alors c'est vrai que je m'amuse avec la rubrique 'Cast'.

thandie : Pourquoi avoir choisi New York City comme le lieu de l'action?

Je dois dire que j'ai pensé une ou deux fois à déplacer la websérie dans Paris, 16ème. Mais j'ai vite compris que j'avais plus de liens avec New York, (une ville que je ne connaissais pourtant que de noms à une époque) qu'avec Paris. La société américaine me fascine réellement. C'est d'ailleurs ce qui essentiellement m'a poussé à entreprendre des études dans ce sens. Dans mes écrits, je peux aller au bout de mon fantasme et devenir américaine à travers mes personnages. C'est pour cela qu'il est le décor de mes histoires. Enfin il y a deux ans maintenant, j'ai pu passer quelques semaines à New York et je me suis sentie bien dans cette ville. Vraiment bien ! Au point d'avoir développer en moins de deux jours mes petites habitudes, mes traditions.... Je n'ai eu aucun mal à repenser mes héroïnes dans ce décor.
avatar
Gaetan
Écrivain intergalactique

Messages : 2165
Date d'inscription : 06/07/2009
Age : 33

Voir le profil de l'utilisateur http://suspected.voila.net/index2.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: WS Star n°3 : vos questions à Miggy, auteur de PAR #

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum