La fin d'une websérie

Aller en bas

La fin d'une websérie

Message  Mr Ious le Mer 12 Fév - 20:13

Je me posais la question l'autre soir de ce à quoi pourrait ressembler la fin de Perks & Co et Rising Power et j'en suis venu à me poser la question suivante :

La fin d'une websérie doit-elle être prévue à l'avance (notamment dès son début) ?

Que pensez-vous qu'il est préférable de faire ? Se fixer une idée de fin précise dès le début (en se laissant tout de même la possibilité d'effectuer quelques petits changements) ou bien voir comment les choses évoluent au fil de l'écriture avant de se pencher sur le dénouement idéal au moment venu ?

_________________
avatar
Mr Ious
Météore de la mort

Messages : 6939
Date d'inscription : 15/03/2010
Age : 31
Localisation : Riverdale/Boston/Mill Creek

Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/curious-things/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fin d'une websérie

Message  Plûme à la Pistache le Jeu 13 Fév - 18:58

Même s'il est toujours possible de s'essayer à un truc totalement innovant d'improvisation ou que sais-je, de manière générale je pense qu'il vaut quand même mieux avoir une petite idée d'où on va. Ne serait-ce que pour la fin d'une saison il faut savoir où on va, alors la fin de la websérie je pense que c'est mieux.
Après, comme tu dis, les 'petits changements' sont toujours les bienvenus. J'estime qu'il faut avoir une trame générale, mais tout de même laisser un place plus que raisonnable à l'inspiration du moment, ne serait-ce que pour soi-même, s'amuser un peu et pas simplement coucher sur le papier un truc qui nous torture l'esprit et qu'on connaît déjà dans les moindres détails.

Après, puisque j'ai parlé de saisons, je pense aussi qu'il est tout à fait possible de procéder saison par saison, et de ne trouver son idée finale que lorsqu'on arrive à la dernière, ou un peu avant, peu importe, mais pas forcément depuis le tout début.
En gros, pour moi, tout dépend du type de projet entrepris. Une websérie hyper intense qui ne sera jamais qu'un seul bloc, évidemment qu'il faut savoir où on va d'entrée, sinon ça n'a pas de sens. Pareil, un truc policier bien ficelé, c'est vachement mieux de savoir où tu vas, sinon bonjour pour semer des indices. Mais si tu as un truc plus épisodique, pas vide mais sans gros élément central, ou tout du moins un fil rouge qui peut varier sans que ce soit choquant, alors je pense que tu peux te permettre de découvrir la conclusion finale qu'après avoir déjà bien commencé l'écriture.
Je me dis même que ça doit être possible de faire quelque chose sans réelle conclusion finale. Pas un truc inachevé, entendons-nous bien, mais quelque chose qui peut aussi bien être une pause qu'un arrêt. Je pense que j'en serais frustrée, pour ma part, mais ça doit quand même exister.

Dans tous les cas, préparée ou non, écrire une véritable fin doit être l'une des choses les plus difficiles pour un auteur. Si on veut rentrer dans des considérations métaphysiques, on peut dire que c'est la chose la plus imaginaire qui soit, puisque la seule qui n'existera jamais jamais. ^^
avatar
Plûme à la Pistache
Plume de l'espace

Messages : 253
Date d'inscription : 21/07/2013
Age : 26
Localisation : lost in translation

Voir le profil de l'utilisateur http://dropitlikeitscold.voila.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fin d'une websérie

Message  Mr Ious le Jeu 13 Fév - 20:55

Plûme a écrit:Même s'il est toujours possible de s'essayer à un truc totalement innovant d'improvisation ou que sais-je, de manière générale je pense qu'il vaut quand même mieux avoir une petite idée d'où on va. Ne serait-ce que pour la fin d'une saison il faut savoir où on va, alors la fin de la websérie je pense que c'est mieux.
Après, comme tu dis, les 'petits changements' sont toujours les bienvenus. J'estime qu'il faut avoir une trame générale, mais tout de même laisser un place plus que raisonnable à l'inspiration du moment, ne serait-ce que pour soi-même, s'amuser un peu et pas simplement coucher sur le papier un truc qui nous torture l'esprit et qu'on connaît déjà dans les moindres détails.

Je n'ai jamais vraiment prévu mes fins de saisons pour ma part. L'idée me vient généralement en cours de route (je parle surtout pour Curious Things).
Pour ce qui est de la fin des webséries, je pense aussi qu'il est bien d'avoir une idée en tête qui peut subir des changements (parce qu'on ne sait jamais...).

Plûme a écrit:En gros, pour moi, tout dépend du type de projet entrepris. Une websérie hyper intense qui ne sera jamais qu'un seul bloc, évidemment qu'il faut savoir où on va d'entrée, sinon ça n'a pas de sens. Pareil, un truc policier bien ficelé, c'est vachement mieux de savoir où tu vas, sinon bonjour pour semer des indices.


Je te rejoins tout à fait sur ce point. C'est d'ailleurs sûrement le genre qui nécessite le plus d'avoir une vue assez complète de son histoire pour que tout se passe bien du côté de l'écriture contrairement à une comédie où je pense que la fin peut-être envisagée plus tardivement.

Comment procédez-vous de votre côté ?

_________________
avatar
Mr Ious
Météore de la mort

Messages : 6939
Date d'inscription : 15/03/2010
Age : 31
Localisation : Riverdale/Boston/Mill Creek

Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/curious-things/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fin d'une websérie

Message  Plûme à la Pistache le Ven 14 Fév - 21:01

C'est pas pour avoir le monopole, mais puisque personne ne s'y colle, je reprends la parole.
Mwahaha, rimes trop pour la frime.

Bref.

Personnellement j'ai créé DILIC complètement à l'arrache. Du coup, ma première saison s'est conclue totalement sur le tas, d'où les nombreux trucs décousus que je m'efforce de rattraper aujourd'hui, avec plus ou moins de succès d'ailleurs.
Quant à la fin de la seconde saison, bien que la saison en question ait été un peu moins précipitée (c'est le moins qu'on puisse dire) elle ne m'est apparue que lorsque j'avais déjà commencé la publication, majoritairement parce qu'il fallait bien que mon esprit paniqué trouve un moyen de s'apaiser un peu. Mais n'empêche que c'est moins galère, je sais un peu plus où je vais, et je peux glisser des indices çà et là, ce sur quoi je ne crache pas.

Mais DILIC n'est que mon premier projet, et pour être honnête j'en ai quelques autres. Parmi ceux-là, mon plus abouti a une première saison tout à fait programmée, une deuxième bien entamée, et le début d'une troisième et certainement dernière. Mais je me demande si justement, l'une des choses qui me bloquent pour me lancer franchement dans l'écriture, c'est que tout soit planifié à l'avance.
Quoi que je rencontre aussi masse d'autre difficultés, genre le retour à l'omniscient, la séparation des personnages, et tout ces trucs insupportables. xD

Pour le reste de mes idées, ce sont des trucs entièrement décousus, qui n'ont même pas vraiment de début, donc je ne vois pas comment je pourrais leur donner une fin.

Tout ceci étant dit, si je suis visiblement (à me relire ça me frappe plutôt durement) très nulle en planification de fin d'histoire, je suis en revanche très prolifique côté devenir de personnages. Du genre, j'ai des arbres généalogique assez extensifs en tête, et je sais où et avec qui va terminer qui, même si je ne sais pas toujours exactement comment ça va se produire.

Donc en fait, en résumé, je pense que c'est mieux de préparer une fin longtemps à l'avance, mais j'en suis visiblement plutôt incapable…! =D
avatar
Plûme à la Pistache
Plume de l'espace

Messages : 253
Date d'inscription : 21/07/2013
Age : 26
Localisation : lost in translation

Voir le profil de l'utilisateur http://dropitlikeitscold.voila.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fin d'une websérie

Message  Mr Ious le Sam 15 Fév - 17:40

Plûme a écrit:Personnellement j'ai créé DILIC complètement à l'arrache. Du coup, ma première saison s'est conclue totalement sur le tas, d'où les nombreux trucs décousus que je m'efforce de rattraper aujourd'hui, avec plus ou moins de succès d'ailleurs.
Quant à la fin de la seconde saison, bien que la saison en question ait été un peu moins précipitée (c'est le moins qu'on puisse dire) elle ne m'est apparue que lorsque j'avais déjà commencé la publication, majoritairement parce qu'il fallait bien que mon esprit paniqué trouve un moyen de s'apaiser un peu. Mais n'empêche que c'est moins galère, je sais un peu plus où je vais, et je peux glisser des indices çà et là, ce sur quoi je ne crache pas.

J'ai toujours eu l'impression que tu savais où tu allais.
Mais c'est vrai que la saison 2 paraît beaucoup plus réfléchie par rapport à la précédente.

J'ai dû avoir pas moins de quatre fins différentes en tête pour Curious Things (dont un retour dans le passé à l'époque du 1x01...lol). Je pense d'ailleurs que j'ai choisi la meilleure. ^^

Je me suis toujours un peu laissé aller au cours de l'écriture de mes saisons avant de trouver ce qui pourrait faire une fin convenable.
Je trouve la saison 2 de Curious Things pas vraiment réfléchie. Avec du recul, je regrette quelques trucs, de ne pas avoir développé certaines choses qui auraient certainement pu faire bouger le fil rouge.
On pourrait avoir la même impression avec la saison 3. Je trouve que l'intrigue finale fait quand même très précipitée. Mon problème, ce n'est pas vraiment de ne pas avoir d'idées pour conclure une saison ou une histoire mais plutôt de ne pas savoir quand mettre les choses en place.

Je pense que je vais être davantage strict sur le déroulement de Rising Power.

Concernant Perks & Co, je ne sais pas vraiment où je vais. Je n'ai de toute façon pas vraiment de fil rouge à suivre. Ce sont plus des histoires indépendantes qu'autres choses.

Plûme a écrit:Mais DILIC n'est que mon premier projet, et pour être honnête j'en ai quelques autres. Parmi ceux-là, mon plus abouti a une première saison tout à fait programmée, une deuxième bien entamée, et le début d'une troisième et certainement dernière. Mais je me demande si justement, l'une des choses qui me bloquent pour me lancer franchement dans l'écriture, c'est que tout soit planifié à l'avance.
Quoi que je rencontre aussi masse d'autre difficultés, genre le retour à l'omniscient, la séparation des personnages, et tout ces trucs insupportables. xD

Je ne connais même pas ce projet mais j'ai tellement envie de le lire !  What a Face 

Plûme a écrit:Tout ceci étant dit, si je suis visiblement (à me relire ça me frappe plutôt durement) très nulle en planification de fin d'histoire, je suis en revanche très prolifique côté devenir de personnages. Du genre, j'ai des arbres généalogique assez extensifs en tête, et je sais où et avec qui va terminer qui, même si je ne sais pas toujours exactement comment ça va se produire.

OMG ! Et moi qui ne sait pas encore ce qu'il va advenir de certains personnages dans le final de Curious Things. J'ai un gros problème concernant un ship. Je change d'avis toutes les minutes. Ah ! Ah ! La meilleure solution serait de tuer les deux personnages...  Twisted Evil 
Par contre, au niveau relationnel, je sais très bien où je vais avec Perks & Co.

_________________
avatar
Mr Ious
Météore de la mort

Messages : 6939
Date d'inscription : 15/03/2010
Age : 31
Localisation : Riverdale/Boston/Mill Creek

Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/curious-things/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fin d'une websérie

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum