Débat : Tuer un personnage

Aller en bas

Débat : Tuer un personnage

Message  Gaetan le Ven 6 Nov - 20:25

Vous est-il déjà arrivé de faire mourir l'un de vos personnages principaux ou secondaires ? Est-ce une démarche facile ou difficile ? Est-ce un procédé auquel vous recourez souvent ou que vous essayez d'éviter au maximum ? La mort est-elle un moyen de vous débarrasser d'un personnage encombrant ? de créer une nouvelle intrigue ? de surprendre le lecteur ? Avez-vous déjà regretté d'avoir tué un de vos personnages ? En tant que lecteur, quand l'auteur d'une ws fait mourir un de ses personnages, est-ce qu'en général vous aimez ça ou vous êtes plutôt déçu ? Trouvez-vous que les auteurs de ws abusent de ce procédé ou au contraire ne l'emploient pas assez ?

Pour éviter de spoiler les lecteurs, vous pouvez utiliser la balise en question en remplaçant l'étoile par le mot spoiler :
[*] avant et [/*] après. N'oubliez pas de préciser de quelle ws vous parlez et idéalement de quel épisode ou de quelle saison.

Exemple inventé :

Les vacances de Charlie et Harold, fin de saison 1 :
Spoiler:
Harold se fait tuer par un requin !


Là aussi, si vous souhaitez dévier du sujet initial, ne vous gênez pas. Wink


Dernière édition par Gaetan le Mar 29 Déc - 15:21, édité 1 fois
avatar
Gaetan
Écrivain intergalactique

Messages : 2165
Date d'inscription : 06/07/2009
Age : 34

Voir le profil de l'utilisateur http://suspected.voila.net/index2.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat : Tuer un personnage

Message  Mister D le Ven 6 Nov - 21:21

Pour Hexateam, tuer un personnage principal m'est arrivé à la fin de la saison 2... je ne dirais pas lequel mais cela a été extrêmement difficile... Peur d'avoir fait un mauvais choix, peur de faire n'importe quoi, peur de regretter après, peur que la série ne déçoive, mais en effet tuer un personnage principal c'est bon pour les retournements de situation, surprendre le lecteur...

Pour l'instant, il ne me semble pas que j'ai croisé quelqu'un qui a abusé de ce procédé même si personnellement j'avoue tuer des personnages quand ils ne me servent à rien ou pour mettre fin à une intrigue ! *je plaide coupable !*

Et puisqu'on est aux confessions, je me demande si le fameux personnage décédé à la fin de la saison 2 je ne le ferais pas revenir d'une quelconque façon si j'en arrive à la saison 3... A voir...

Aresya a écrit:Non, il ne m'est jamais arrivé de tuer un personnage...

Bon, okay, il m'arrive de faire mourir mes personnages. En même temps, la mort fait partie de la vie, et il me semble important de le rappeler de temps en temps. Mes personnages ne sont pas invincibles, ils se veulent humains et en tout état de cause, ils sont susceptibles de mourir. Je ne le fais pas pour le plaisir. Quand un personnage passe l'arme à gauche, c'est souvent parce que l'intrigue l'impose ou que c'est l'unique solution pour offrir un second souffle au personnage, dans les cas où la mort n'est pas une fin en soi. J'évite de m'en servir pour me débarrasser d'un personnage encombrant, surtout qu'il hésite d'autres moyens de s'en passer que par sa mort. Enfin, j'ai jamais eu de personnage encombrant, j'en ai qui m'ont filé entre les doigts, et qui par leur mort ont réussi à vivre finalement...

Par exemple : David dans Athalia. Bon, ce n'est plus un spoiler maintenant, mais ce personnage avait du mal à exister, et en devenant un ange, il a trouvé une nouvelle force.

La mort n'est pas forcément là pour surprendre le lecteur. Bien sûr que cela joue, mais chez moi, elle débarque quand elle est inévitable au niveau de l'intrigue, même si ça peut prêter à débat. Le lecteur ne sera pas forcément d'accord sur ce point, mais disons que dans ma vision des choses, il n'y aura pas eu de solutions. Il m'est arrivé une fois de regretter la mort d'un personnage dans Virtual Game.
Spoiler:
Stefania
(Gaetan, je t'interdis formellement de cliquer, c'est clair ?!) Si sur le coup, j'en ai pleuré, (oui ça m'arrive de verser des larmes sur mes personnages), j'avoue que maintenant, je ne regrette pas parce que cela offert un nouveau souffle à la websérie...

En tant que lectrice, la mort des personnages est une chose que j'accepte, et même que je recherche d'une certaine façon. Je trouve que les auteurs manquent d'audace sur ce point. Mais il y en a comme Wolf
Spoiler:
avec Reevolution et Adam saison 1, puis Iyanis (saison 2)
, qui m'ont agréablement surprise en faisant preuve d'audace et d'un certain réalisme. Pour moi, il est important que les personnages ne soient pas infaillibles. J'aime que certains meurent et pas forcément les plus boulets d'entre eux. Même si tuer un personnage principal peut être une erreur à première vue, j'aime que l'auteur prenne ce risque et me prouve le contraire sans forcément offrir un retournement à la Buffy. Je trouve cette démarche audacieuse...et puis je sais, pour moi, une mort est plus belle quand c'est un personnage que l'on apprécie, pas que l'on déteste. Après la nature de la mort, je m'en moque. Elle peut être grandiose ou être horriblement banal comme dans une ws de Lali
Spoiler:
Camille
dans CDUV, mieux encore la mort peut-être stupide et terriblement injuste. L'essentiel au fond, c'est qu'elle me fasse réagir en bien ou en mal, et ne me laisse pas de marbre.

Au final, je trouve que la mort d'un personnage est un risque à prendre parce qu'il peut rendre encore plus crédible l'histoire, même s'il est vrai que ce genre de procédé n'est peut-être pas adapté à toutes les webséries. Je n'imagine pas voir un mort dans Quoi d'eux Neuf ? par exemple...mais je me dis que cela pourrait donner quelque chose de super et d'audacieux, si Camélie osait le faire.
avatar
Mister D
Météore de la mort

Messages : 5092
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat : Tuer un personnage

Message  Wolf le Sam 7 Nov - 0:34

Alors là je me sens pleinement concerné !

Un débat comme celui-ci ne peut que me correspondre.

J'ai publié deux webséries de façon assez avancée jusqu'à maintenant. Dans la première je me suis décidé en deuxième partie de saison 1 a tué l'un des personnages que j'appréciais le plus (et qui vraisemblablement d'après mes retours à l'époque était aussi le favori de mes lecteurs). Je dois dire que j'avais agis sur un coup de tête. Malgré tout il y avait un certain aboutissement au niveau du personnage en lui-même par les évènements qu'elle avait vécu. Je ne voulais m'en débarrasser à proprement parler (je considère qu'il est toujours possible de faire rebondir une intrigue au niveau d'un personnage pour en relancer l'intérêt), la mort d'un personnage principal dans un intrigue suivie comme celle que l'on impose dans une websérie est toujours un évènement non négligeable qu'il faut considérer comme majeur je pense.
La mort de ce personnage m'a permit de confirmer auprès des lecteurs un sentiment que je voulais les voir éprouver envers un autre, coupable de sa mort. C'était un rebondissement nécéssaire pour relancer l'interêt et convaincre que les pistes que j'avais donné depuis le début de la websérie se confirmaient.

Plus récemment et sans trop en dévoiler j'ai
Spoiler:
tué le narrateur même de ma websérie
. Après je ne travaille pas dans le dramatique a proprement parler, la mort n'est donc pas forcément la fin de tout mais le fait est que pour les deux exemples que j'ai à mon actif aucun n'est revenu ou n'est revenu identique à ce qu'il était "avant". Une part du personnage meurt obligatoirement.

En tant que lecteur maintenant je dois dire que quand le sujet est maîtrisé, la mort du personnage me peine parce que en général je les "aime". J'ai un exemple plutôt concret dans Angels Project de Nem, un personnage que l'on aurait pu croire immortel quitte l'histoire.
Je pense que l'intention de l'auteur est toujours bonne et appuyée sur utilité particulière comme cité plus haut.

Après je n'ai pas de souvenir d'une mort baclée dans mes lectures actuelles donc je ne pourrais pas vraiment en parler. Cela dit si un jour ça arrive l'auteur le saura !

Je poste mes idées un peu vrac j'essaierais de reformuler tout ça demain ^^.
avatar
Wolf
Rêveur dans les étoiles

Messages : 75
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 32

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat : Tuer un personnage

Message  Gaetan le Dim 15 Nov - 2:30

Merci à tous les 3 d'avoir répondu, encore 1 ou 2 avis et je pense que j'aurai assez de matière pour pondre un article. ^^
avatar
Gaetan
Écrivain intergalactique

Messages : 2165
Date d'inscription : 06/07/2009
Age : 34

Voir le profil de l'utilisateur http://suspected.voila.net/index2.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat : Tuer un personnage

Message  Estrée le Lun 16 Nov - 7:59

Arg donne moi le temps de finir ma semaine de fou et je me mets là-dessus, promis, promis! study

*Veut répondre! Veut répondre!* bounce

Estrée
Auteur dans la lune

Messages : 49
Date d'inscription : 17/07/2009
Age : 32
Localisation : Trois-Rivières/Montréal, Québec

Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/fatalite/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat : Tuer un personnage

Message  Estrée le Sam 21 Nov - 4:33

Bon ça y est! J’ai du temps libre (enfin un peu….). Je me lance!

Gaetan a écrit:Vous est-il déjà arrivé de faire mourir l'un de vos personnages principaux ou secondaires ? Est-ce une démarche facile ou difficile ? Est-ce un procédé auquel vous recourez souvent ou que vous essayez d'éviter au maximum ? La mort est-elle un moyen de vous débarrasser d'un personnage encombrant ? de créer une nouvelle intrigue ? de surprendre le lecteur ?

Ici, je dois avouer que toutes les réponses s’appliquent. Des personnes, il en meure plusieurs dans Fatalité. Et toutes les raisons sont bonnes pour en tuer : de se débarrasser d’un personnage qu’on aime pas ou qui devient dur à manipuler en passant par l’obligation causée par le changement d’intrigue, mais aussi pour surprendre le lecteur en l’estomaquant (spoilers du 1.08)
Spoiler:
l’exemple parfait pour moi, c’est la mort de Tobias. Subite, sans appel et surtout sortie de nulle part!
. L’autre idée plutôt amusante, c’est (et là je mets spoilers au moins pour Gaétan, pcq tu n’es pas encore rendu là : Spoilers du 1.08)
Spoiler:
ou pour mieux faire revenir le personnage…. Et je parle évidemment de la transformation de Tommy

Tuer un ou plusieurs personnages, c’est une manière de renouveler l’intrigue. Cependant, la décision de les tuer peut être très facile à prendre, comme très déchirante. Si on prend le tome 1.03 : Le traitre, la décision était vraiment déchirante, mais elle était incontournable. On n’avait pas le choix de passer par là… même si cela impliquait de se séparer de personnages tout juste récréés et amusants à mettre en scène. La situation l’imposait et c’est tout. Crying or Very sad Un moment donné l’histoire que tu crées t’oblige à certains sacrifices, et ce n’est que d’aller dans cette direction. Dans ces circonstances qui se présentent souvent dans les webséries d’action, la question de la pertinence se pose moins que dans types de webséries.

Pour d’autres personnages, décider de les faire passer de vie à trépas nous rendait plutôt service dans la rédaction et nous permettait de renouveler les pieds sans se casser la tête (spoilers du 2.01)
Spoiler:
En tuant Jake, on se débarrassait du chef des animorphs… et donc de toute la dynamique qu’il créait. C’était le moyen le plus simple d’en recréer une…et accessoirement de se débarrasser d’un chef qui décide de tout!
Du coté des regrets de tuer un personnage, je n’en ai pas bcp. La plupart des personnages qui sont morts, il y avait une raison pour les faire mourir et donc ça aide l’accepter… mm si je dois avouer que je m’ennuie de certains personnages (spoilers du 1.03)
Spoiler:
Émily comme gaffeuse de première, c’était trop sympa à écrire... tout comme les remarques cinglantes de Martin.


Par contre, je peux avoir des regrets sur la manière de faire passer le personnage de vie à trépas. Après tout, s’il faut faire mourir un personnage, autant le faire mourir pour que ce soit intéressant. Ce principe s’applique autant en écriture qu’en lecture (ou mm en écoute de téléséries!). Il n’y a rien qui m’énerve plus que de faire mourir un personnage… mais de la façon la plus stupide qui soit. Comme « lectrice », l’exemple que j’ai en tête vient d’une série télévisée québécoise qui passe actuellement (Et Arianne va surement deviner à quoi je pense avant de lire). À la fin d’un épisode de la dite série (Aveux pour les québécois de ce monde), on tue la mère du personnage principal tout juste après qu’elle vienne de lui raconter un gros secret, quelque peu « punch » de l’histoire. Et on la tue comment? Elle échappe son chapeau dans la rue, elle va le chercher et une auto lui fonce dessus à pleine vitesse! Dans une petite rue de maisons tranquilles! Ça aurait pu être une mort crédible pour un enfant de 7 ans, mais pas pour une dame de 50 ans! Un AVC ou une crise cardiaque aurait déjà été plus crédible… mm si déjà à la base, ça fait trop « arrangé » de tuer un personnage précisément au moment où il prend une importance différente dans une histoire purement psychologique.

Comme auteur, je dois avouer qu’il y aussi certaines morts que je trouve bancale (spoilers du 1.09)
Spoiler:
Cassie… il est tellement facile de deviner ce qui s’est passé que c’est un peu décourageant… et en même temps, je m’interroge sur la crédibilité de la mort… et ce, même en ayant le portrait complet de la situation (va p-t se creuser le coco pour inventer quelque chose de plus confused )
Bref, c’est plus les morts « ratées » que la mort en tant que telle qui va me faire adorer la scène ou me décevoir énormément, tellement mon sens critique vient assommer la scène.


Et voila pour l'essentiel alien

Estrée
Auteur dans la lune

Messages : 49
Date d'inscription : 17/07/2009
Age : 32
Localisation : Trois-Rivières/Montréal, Québec

Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/fatalite/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat : Tuer un personnage

Message  Zacat le Jeu 17 Déc - 17:02

Allez je prend le temps de répondre moi aussi.

Alors faire mourir un personnage... Dans un récit que j'ai écrit mais que je n'ai jamais publié (parce que pas vraiment terminé et à retravailler) je commençais avec la mort d'un personnage. Mort violente et subite quand on s'attend à ce qu'il fasse partit des personnages principaux. Donc l'idée était de choquer et de pouvoir lui créer sa propre histoire. Ca m'a donc servit de tremplin pour mon récit.

Par contre pour Dark City, sans trop en dévoiler, j'ai l'intention de tuer un personnage dans la saison 2. Et sa mort va me permettre de surprendre le lecteur, tout en chamboulant la vie des personnages qui restent et faire arriver une nouvelle tête dans l'histoire. Donc tuer un personnage a trois fonctions pour moi. Surprendre, bouleverser et changer.

Mais ça n'a pas été facile car je l'aimais bien, même beaucoup mais je peux pas trop en dire pour ne pas dévoiler de qui il s'agit vu que ma saison 1 n'est pas encore terminé. Sinon dans l'ensemble j'aime quand ça se termine bien pour mes personnages donc je ne compte pas en tuer d'autre pour le moment, sauf s'ils sont méchants...

_________________
"Good for you Sparky !!"
avatar
Zacat
Écrivain intergalactique

Messages : 1262
Date d'inscription : 08/11/2009
Age : 31
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat : Tuer un personnage

Message  Gaetan le Dim 9 Jan - 15:59

Bon, je relance cette vieille discussion ! Si ça inspire quelqu'un, n'hésitez pas à donner votre opinion si vous ne l'avez pas fait à l'époque ou bien de la compléter / changer si vous aviez déjà participé.

Dans l'article final, je prendrai probablement juste des extraits de vos interventions pour que ce ne soit pas trop long et je ne mettrai pas tout ce qui est spoiler. Voilà j'espère publier l'article vers la fin du mois ou au début du mois prochain (histoire de ne pas laisser traîner ça encore 2 ans ^^). Smile
avatar
Gaetan
Écrivain intergalactique

Messages : 2165
Date d'inscription : 06/07/2009
Age : 34

Voir le profil de l'utilisateur http://suspected.voila.net/index2.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat : Tuer un personnage

Message  Mat le Dim 9 Jan - 19:33

Ce qui bouleverse vraiment une série c'est de tuer un personnage principal très important, sa change complètement les événements d'une série mais tuer un personnage secondaire donne juste un nouveau mystère et renforce l'intrigue. Pour ma part je pense que dans toute série il faut tuer des personnages principaux et secondaires pour relancer l'action et rendre la série plus intéréssante, plus palpitante. Mais il ne faut pas tuer des personnages à tout bout de champ, il faut avoir une bonne raison et le faire d'une bonne manière pour que sa fasse un bon effet. Je pense aussi qu'il faut avoir plusieurs personnages qui plaisent pour pouvoir en tuer au fil du temps mais en garder un bon nombre des plus important. Je pense aussi que de tuer un personnage principal sa agit sur les sentiments du lecteur. Donc pour moi tuer des personnages et une bonne chose.
avatar
Mat
Auteur dans la lune

Messages : 49
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 23
Localisation : Beaurain

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat : Tuer un personnage

Message  Miggy R. le Jeu 13 Jan - 15:02

En toute honnêteté, j'avais un peu zappé ce sujet à sa sortie pour deux raisons:
Je voulais garder un certain suspens dans mes écrits et j'avais peu d'expérience publié en matière de mort de personnages. Et deuxième raison, je ne suis pas en général très doué pour parler de mes secrets de fabrications ( lol)
La gestion de la mort d'un personnage est pour moi l'un des thèmes les plus personnelles qu'un auteur peut aborder. Car pour moi, si la mort est aussi naturelle que la vie, un thème universel, chacun la perçoit à sa manière.



Vous est-il déjà arrivé de faire mourir l'un de vos personnages principaux ou secondaires ? Est-ce une démarche facile ou difficile ?


Oui, oui… J'ai décidé de témoigner à visage découvert ( insert fou rire ) parce que contrairement aux autres, pour moi c'est toujours une épreuve terrible. Very Happy
Et quand je dis terrible, je pense plûmes , goudron, allumettes qui craquent en arrière-plan, arène de colisée, fauve menaçants, et flagellations.
Même en sachant la nécessité comme les autres l'ont préciser de délester de temps en temps son cast pour créer une intensité dramatique, et faire un peu de place, j'ai toujours eu du mal à m'y résoudre. Dans ma première websérie, My life is Yours, une série fantastique de type buffy-like, je poussais le vice, jusqu'à m'amouracher des méchants. Je trouvais toujours une raison pour éviter de les faire passer à la trappe. Mon prétexte le plus courant était que je n'étais pas arrivé au bout de leur histoire. Du coup, mes méchants avaient une vie presque aussi détaillés en motivations et aspirations que les good guys. Je crois que par moment cela handicapait sérieusement le récit au point que je n'arrivais pas vraiment à clôturer mon histoire. ( Bon plusieurs crash d'ordis sont aussi passé par là )
Arriver à tuer mes personnages m'a demandé beaucoup d'entraînement.
Pour guérir et arriver à dépasser ça, je me suis souvent lancé des défis. Je crois que c'était d'autant plus difficile pour moi parce que mon genre de prédilection est plutôt le drame. En général, quand quelqu'un meurt, il est impossible qu'il ressuscite en fin de saison. C'est comme appuyer sur une vrai détente car je suis très attaché à mes persos.

Heureusement, mon écriture a un peu grandi en même temps que moi. Le déclic est arrivé en me lançant dans certaines histoires courtes , comme certaines de mes fanfictions, ou encore des textes non-publiés. Aujourd'hui, il m'est plus facile de mettre fin à la vie d'un personnage. Je vois même ça comme un cheminement assez naturelle. J'aime bien l'idée que comme dans l'IRL ( very real life) tous les personnages n'arrivent pas du point A au point B. Very Happy Some of them will not make it. Je me le répète souvent pour me donner du courage. Ce n'est pas ta faute. Si la fiction doit imiter la réalité, je pense aussi qu'une part aléatoire doit exister. Je ne tue pas que des principaux ou des secondaires. Tout le monde peut passer à la trappe.

En tant que lectrice, cela contribue à me lier aux personnages. S'ils doivent vivre un deuil, si on doit vivre un deuil ensemble parce que sans crier gare la mort a frappé 'chouchou' ou 'Loulou' ou 'Jeanne', ben il y a en effet beaucoup plus de chance que je sois là au prochain épisode. Je me souviens d'ailleurs de The webserie… pour moi. Oui, il y en a eu d'autre ensuite. Mais cette websérie pour moi est toujours The webserie, ce après quoi je courre en tant que lectrice. Pas un épisode se passait sans un cliffhanger impitoyable. Je parle de Ghost's mind de Lolo. J'y vais sans spoilers parce que de toute manière elle a été retiré du net.
Ghost's Mind, c'était l'histoire de Linsday, une psychologue affilié à une agence spécial chargé de réguler la présence des esprits de l'au-delà. Vous voyez le boulot de Linsday se résumait à négocier avec des fantômes psychotiques et on était loin de la bonhommie de Sos Fantôme. Comme les équipiers de Linsday était pour la plupart des combattants dopés à mort pour pouvoir casser du fantôme, le récit était bourré d'action et plein de cadavres. Le ton était résolument grave, gore et empreint de réalisme, puisque quand je parle des équipiers de Linsday, l'impératrice des dépressives , au pluriel, je n'exagère pas. Elle en a eu plusieurs au cours de la série, certains même étaient ses amants, et aucun n'a eu une longue espérance de vie.

Je crois qu'aucune websérie n'a réussi à faire pleurer Mig mise à part celle-là.
Bon, je suis une dur à cuir quand même alors vous torturez pas mes autres auteurs chouchou. Quand un truc arrive à m'arracher des larmes, dîtes vous bien que c'est juste du sérieux. J'étais physiquement malade en lisant chaque épisode, (Dylan, Conrad, et puis tous les autres, vous me manquez !) mais rien n'aurait pu m'empêcher d'être là, pas même mes partiels.

Bon, j'arrive à la question : En tant que lecteur, quand l'auteur d'une ws fait mourir un de ses personnages, est-ce qu'en général vous aimez ça ou vous êtes plutôt déçu ?

Je vais répondre que cela dépends du traitement et du style de l'auteur. En deux saison de 13 épisodes chacune, je crois, Lolo a du tué plus de personnages principaux que Joss Whedon en sept saisons de Buffy. Malgré tout, je n'ai jamais ressenti une impression de surenchère. Bien sûr, quand on tue le chouchou de Mig tous les trois- quatre épisodes, on se risque à déclencher son courroux . Mais au final, six ou sept ans après , je me souviens de Ghost's mind avec la même passion. C'est ce qui fait selon moi la différence c'est le lien qui a été créé avec le personnage au préalable et puis en second, le traitement des conséquences de sa mort.

On a évoqué plus haut la mort comme un procédé scénaristique basique, pour relancer l'intérêt, pour créer une intensité dramatique, comme moyen de délester les ensembles de personnages trop imposant. Je suis d'accord avec tous les avis pratiquement. Il y a juste un aspect sur lequel j'aimerais insister c'est que pour moi la mort change la donne, pas seulement au niveau de l'intrigue. Il m'arrive de tomber sur des webséries où faute d'avoir instauré un lien avec le personnage sacrifié et par manque de conséquences dans le récit, je ne ressens rien.
Exemple : - Un personnage meurt après avoir été introduit dans l'histoire un épisode plus tôt dans le pilote. Je fais à peine sa connaissance qu'il crève. Pire, non seulement il crève trop vite pour que je ressente quoi que ce soit, mais il ne se passe rien dans la vie de ceux qui restent pour justifier cette mort. Deux épisodes plus tard, c'est le bal de promo où ils se roulent des pelles allègrement.
C'est un peu caricatural de ce qui me plait pas mais ça résume bien. Very Happy

Pour revenir à ma démarche d'auteur, pour moi, la mort n'est absolument pas un moyen de se débarrasser d'un personnage encombrant. Je ne condamne pas la pratique. Mais moi, j'y suis réfractaire. Devant l'adversité, je retrousse mes manches et m'obstine pour trouver des conclusions alternatives. Combien de fois ai-je souhaité que Caren et Daphné dans PAR meurent dans un accident d'avion parce que leurs histoires devenait des "pain in the ass" à gérer? Même mon bêta-lecteur me l'a suggérer à demi-mots. Mais je n'aurais jamais pu m'y résoudre. Donc, pour moi faire mourir un personnage encombrant parce qu'il sert à rien c'est un peu un aveu de faiblesse dans le récit, c'est recourir aussi à un cliché scénaristique. Je dis ça parce que souvent ce n'est pas tant que le personnage est arrivé au bout de son histoire, mais plutôt que l'auteur ne sait plus quoi faire avec et qu'il s'est pas foulé pour chercher. Même je suis plus indulgente envers les autres auteurs, moi, je ne pourrais pas m'y résoudre. C'est un peu facile. Wink


Est-ce un procédé auquel vous recourez souvent ou que vous essayez d'éviter au maximum ? de créer une nouvelle intrigue ? de surprendre le lecteur ?


Je ne sais pas si je veux surprendre le lecteur quand je tue un personnage. Cela joue certainement un rôle. Mais souvent, c'est pour créer une nouvelle intrigue, un nouveau fil conducteur, pour évoquer des thèmes qui sont important pour moi, la maladie, le deuil etc… Mais la raison la plus commune est que je veux obtenir tel ou tel réaction des vivants, par exemple pour faire mûrir un personnage, ou pour justifier une dépression prochaine, etc.
Dans tout les cas, tuer un personnage, cela se prépare.
Je me pose toujours cinq questions au moment de tuer un personnage. Cela me sert aussi à me donner du courage.
- Cette mort est-elle inévitable?
Il n'y a-t-il pas un moyen pour lui d'être sauvé ( guérison, sauvetage etc)
- Sert-elle l'histoire?
Cette mort s'insert-elle dans l'intrigue par exemple? Ce n'est pas un prétexte à l'indolence?
- Quel seront les conséquences sur l'intrigue et les autres personnages à court terme et long terme?
- Le personnage est-il arrivé au bout de son histoire?
- Répétition de la première question. N'y a-t-il pas d'autre solutions? Vraiment? Can't we save him or her?

Je suis une perfectionniste alors il est rare que je sois parfaitement satisfaite de la tournure prise par le récit. Mais si les réponses à mes cinq questions fétiches n'ont pas changé (même des années après) j'estime qu'il n'y a pas à revenir en arrière.
Wink


Dernière édition par Miggy R. le Jeu 13 Jan - 18:25, édité 1 fois
avatar
Miggy R.
Écrivain intergalactique

Messages : 1030
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 33

Voir le profil de l'utilisateur http://miggyrow.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat : Tuer un personnage

Message  Mister D le Jeu 13 Jan - 17:27

Pour ma part, j'ai répondu à ce questionnaire il y a plus d'un an mais j'estime que ma vision des choses a évolué donc je préfère que ce questionnaire qui va suivre soit tenu en compte plutôt :

Vous est-il déjà arrivé de faire mourir l'un de vos personnages principaux ou secondaires ?

Personnage secondaire, oui.
Dans la saison 1 d'Hexateam :
Spoiler:
Elodie
Tuer un personnage secondaire est moins "grave" si je puis me permettre que de tuer un personnage principal. Vis-à-vis de ce personnage, je ne m'y étais pas très attaché, l'ayant peu exploité aussi je dois l'avouer... Je vais dire cela avec beaucoup de honte et j'espère qu'on ne me jettera pas de tomates mais il m'arrive parfois quand j'écris la suite d'oublier que j'ai tué ce personnage voire même qu'il ait existé. C'est trop moche à dire... Je m'en veux presque ^^
Dans la première version de cette même WS, je voulais tuer un des six personnages principaux mais je me suis rétracté. C'est une décision plus difficile à prendre, les scènes dures à écrire, je ne m'en sens pas encore à la hauteur... Un jour peut-être, si j'ai de bonnes raisons et si j'en ai le courage !

Est-ce une démarche facile ou difficile ?

Lors de la rééecriture des aventures de l'Hexateam, oui ça a été facile. Déjà, comme je l'ai dit, je n'étais pas beaucoup attaché au personnage puis c'était le moment de la réécriture, donc je savais qui j'allais tuer, comment, comment rebondir après...etc. Je crois que ça dépend du personnage et de sa relation avec l'auteur, c'est ce que je pense en m'appuyant sur mon vécu. Je sais que, par exemple, si dans la saison 2, je tuais
Spoiler:
Wentworth
ça ne me fera aucun effet non plus... Je sais pas si je vais retenter la chose de sitôt, on verra bien...

Est-ce un procédé auquel vous recourez souvent ou que vous essayez d'éviter au maximum ?

Avant oui, je pratiquais cela souvent ! La première version de la saison 2 d'Hexateam est un vrai cimetière à elle toute seule ! MDR mais c'était mal fait, maladroit et pas forcément justifié. Comme l'a dit Miggy plus haut, c'était surement parce que je ne me sentais pas capable de boucler l'intrigue, alors en tuant le personnage au moins on en parle plus, emballé c'est pesé ! *Vous allez me trouver horrible !*
Aujourd'hui, j'essaie d'aller au bout des intrigues et je me dis que je tuerais quelqu'un uniquement si c'est nécessaire, et je crois que les questions que se posent Miggy (Cette mort est-elle inévitable? Sert-elle l'histoire? Quel seront les conséquences sur l'intrigue et les autres personnages à court terme et long terme?Le personnage est-il arrivé au bout de son histoire? ) sont une bonne idée pour limiter un peu les dégâts et tomber dans le même schéma encore et encore, je m'en servirais le moment venu je pense. Merci Miggy !

La mort est-elle un moyen de vous débarrasser d'un personnage encombrant ? de créer une nouvelle intrigue ? de surprendre le lecteur ?

La mort évoquée lors de la première question m'a servi clairement à me débarrasser d'un personnage non exploité tout en surprenant le lecteur... Néanmoins, ce serait le must si ça pouvait contribuer à l'intrigue ou en créer une nouvelle. Faire mourir un personnage peut permettre de traiter la thématique du deuil, et je trouverais ça intéressant de lire une WS qui traite du deuil, de percevoir les différentes étapes du deuil, les réactions diverses, l'évolution des émotions...etc. C'est quelque chose que j'ai toujours voulu faire !

Avez-vous déjà regretté d'avoir tué un de vos personnages ?

Techniquement, oui. La mort d'un des personnages principaux dans ma première version saison 2, surtout... C'est l'une des raisons qui fait que je suis bien content d'avoir retravaillé l'intrigue !

En tant que lecteur, quand l'auteur d'une ws fait mourir un de ses personnages, est-ce qu'en général vous aimez ça ou vous êtes plutôt déçu ?

Sur le coup, plutôt déçu... mais après je m'y habitue et j'aime bien ça, je comprends mieux après-coup pourquoi l'auteur en est arrivé là. Que ce soit un "gentil" et un "méchant" qui meure, j'en passe toujours par une première phase de déception à la lecture et un peu au moment de la review, puis quand on voit l'avancée de la WS bien après, on comprend le choix et je l'accepte. En disant cela, je pense notamment à des WS comme Palune, Curious Things ou même Dark City.

Trouvez-vous que les auteurs de ws abusent de ce procédé ou au contraire ne l'emploient pas assez ?

Ni l'un ni l'autre... Je ne trouve pas qu'il y ait abus, ou qu'il y ait un manque... Je ne crois pas avoir lu des WS qui se transformait en cimetière encore, et quand il n'y a pas de morts ça ne me gêne pas tant que cela... C'est le choix de chacun et je le respecte.
avatar
Mister D
Météore de la mort

Messages : 5092
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat : Tuer un personnage

Message  r-james le Ven 9 Déc - 2:36

C'est un procédé dont il faut savoir se servir. Tuer trop de persos secondaires, mauvaises idées. En liquidé de trop en fin de saison, trop prévisible. Ce qui reste encore le mieux c'est de surprendre, soit en pleine saison, ou encore le mieux, en season premier, mais là, faut avoir les couilles de le faire !Et puis ça reste toujours dur à faire de liquider un personnage principal dans la mesure où on s'y attache. On leur a donné vie, on écrit leurs dialogues, leurs parcours, et d'un coup, on se sent un peu comme Dieu (si si !) et PAF !
avatar
r-james
Rêveur dans les étoiles

Messages : 77
Date d'inscription : 29/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat : Tuer un personnage

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum